DEP :

Mes deux jumeaux ce sont mariés ! Snif, ils sont tellement grands maintenant ! Du coup, Amaro et Vénus ont embarqués leur petit Zéphyr et ont quitté le nid. Kerry est tombée enceinte, mais Oliver a mal accepté ses révélations quand à son identité. Du coup, elle est revenue à la Rhéa jusqu'à la naissance de sa fille, Emily, et les excuses de son mari. En rentrant chez Oliver, ils retrouvent Eira sous le porche....

Screenshot-160



 

 

* Kerry *

-Je t'ai pas appelée, pourquoi tu es ici ?

-Il faut vraiment que tu m'écoutes, c'est très important, Kerry...

Screenshot-162

-Quoi ?

-Tu ne veux pas me parler, je le sais bien, mais ne le sens-tu pas ? Ta fille... Tu devrais le ressentir.

-Ressentir ?

 

Je me suis tournée vers la maison. Tout ce que je peux ressentir, c'est qu'elle est là, dans la maison, et qu'elle est une sorcière...

 

-Et qu'elle est puissante, Kerry. Elle est presque aussi puissante que toi. Mais il y a autre chose : Rien ne nous indique qu'elle ne saura se servir correctement de ses pouvoirs.

-Elle apprendra.

-Sans vouloir te vexer, tu as appris, toi ?

-Je lui apprendrais.

Screenshot-168

-Hélas, je ne te connais pas cette capacité. Ça ne s'invente pas, tu sais, enseigner la magie. Quand bien même, je te l'ai déjà dit : Ton enfant est ton point faible, Cynad le saura.

 

Cynad... C'était la chef de je-sais-plus-quoi, non ?

 

-Le Grand Gourou, pour être exacte.

 

-Je me fiche de son titre.

-En attendant, elle, elle ne se fiche pas de ton existence.. Et quand elle apprendra que ton enfant est une fille, et qu'elle porte tes pouvoirs... Comment dire... Crois moi, elle ne prendra aucun risque quand à l'éventuelle existence d'une personne plus puissante qu'elle. Surtout maintenant qu'il y en a deux.

 

Je suis plus puissante, je la tuerais. Je m'occuperais d'Emily. De toute façon, il y a rien d'autre à faire.

 

-En faite, si... Tu pourrais..

-ARRETE CA !

Screenshot-169

-Pardon ?

-Lire mes pensées. Arrête.

-Si seulement c'était si simple. Je voulais juste te dire que si tu te décides à me laisser protéger et éduquer ta fille, tu peux toujours m'appeler.

-Pour que tu me la retires ?

-Je préfère voir ça comme une sorte d'institut. Beaucoup de jeunes sorcières apprennent là-bas. Ça leur permet d'apprendre sans avoir peur du regard des gens « normaux » et …

-Et ça éloigne de moi mon plus grand point faible.

-Tu vois, toi aussi tu peux lire dans mes pensées !

Screenshot-166

Eira sourit, elle se veut visiblement amicale. J'aime pas qu'elle se promène dans ma vie, mais si elle me voulait du mal, elle sait très bien que je peux la détruire d'un regard.

 

-D'accord. Je t’appellerais si besoins.

 

Je me suis contentée de fermer la porte, la laissant dehors.

Je n'ai pas voulu répondre à Oliver, lorsqu'il m'a questionnée. Je lui ai simplement demandé d'attendre au plus tard avant d'aller à la mairie, rendre officielle la naissance d'Emily. Puis je me suis enfermée dans la chambre. Postée au dessus du lit de ma fille, je l'écoutais gazouiller.

Les jours suivant sont passés assez vite.

Screenshot-171

Oliver est devenu adulte. Plus jeune, je m'étais dit qu'il ne me garderais pas dans sa vie. Parce qu'il a 10 ans de plus que moi, d'abord, mais aussi parce que je suis pas comme lui. C'est vraiment drôle, toutes ces choses auxquelles on ne s'attend pas.

J'ai encore passé beaucoup trop de temps à jardiner et à effectuer des taches quotidiennes pour meubler mon quotidien. 

Screenshot-173b

Pourtant, Emily le rempli bien. Mais j'ai besoins de ça pour réfléchir, je crois. Il faut que je fasse mon choix, pour ma fille. Il faut que je choisisse ce que je veux pour elle.

Venus et Amaro sont passés, pour rencontrer Emily. Venus nous a annoncés une bonne surprise : Elle attend un deuxième enfant ! T'y crois pas ! Je suis tellement heureuse pour Amaro ! Tout à l'air de lui réussir, il est vraiment très souriant maintenant. Dans la même journée, alors que Amaro et Venus étaient à la maison, Olivia a téléphoné. Elle aussi elle avait une bonne nouvelle : Elle va se marier avec un certains « Lenny Jones ». Smith et Jones, c'est la bonne pair, j'ai hâte d'assister au mariage !

Tibor est devenu vieux. 

Screenshot-184

Ça fait bizarre, il a les cheveux tout blanc. Il arrête pas de se plaindre de son dos, et de faire des phrases qui commencent par « De mon temps... ». 

Screenshot-183

Je comprend mieux les raisons qui poussent Colyn a se moquer de lui tout le temps.

 

Puis j'ai finalement pris ma décision. C'était pendant le petit déjeuner, comme un éclair de lucidité.

 

Screenshot-175

-Oliver ?

-Mmmh ?

-On va élever Emily comme un garçon.

 

Il a marqué un temps.

 

-Pardon ?

-Il faudrait qu'elle soit un garçon. Alors on va l'inscrire à la mairie sous le nom d'Emil. Et on fera comme si elle était un garçon.

-Euuh, Kerry, ma chérie, j'ai du mal à te suivre, là.

-A me suivre ?

-Je ne comprend pas. C'est ridicule, c'est notre fille !

-C'est ça le problème.

-Comment ça ?

-Elle est une fille, donc une sorcière, donc elle est en danger, parce qu'on pourrait vouloir la tuer, comme on a voulu me tuer. Mais si c'était un garçon, elle est pas en danger, donc tout va bien.

-Mais enfin, Kerry ! Tu réalises un peu ce que tu dis ? Notre fille EST une fille, on ne changera pas ça, c'est impossible de faire croire qu'elle n'en est pas une, et même si c'était faisable, il est hors de question que je le fasse ! On ne peut pas ! Elle nous en voudrait ! Comment veux tu qu'elle s'épanouisse correctement si tu lui interdis d'être elle-même ? En plus, en grandissant, elle ne comprendrait pas !

-Tu es énervé ?

-Oui, oui, je suis énervé. Tu devrais réfléchir à ce que tu dis !

-Mais j'ai beaucoup réfléchi. C'est la meilleure solution.

-Quelles sont les autres ?

-Toi, réfléchis ! On fait rien, et elle risque de mourir par ma faute ou on l'envoi dans un institut de sorcière, et on ne pourra pas l'élever.

-Kerry...

-Si tu aimes pas mon choix, t'as qu'à proposer mieux ! ...Alors ?

-Je... Je crois que tu as raison, mais... Kerry... Emily...

-C'est Emil, maintenant.

-« Emil »... Non, écoute. Je te soutiens dans ton idée. Il est possible que tu ais raison, mais j'y mets deux conditions : A la maison, on continue de l'appeler Emily, à la laisser être une fille, et on lui explique absolument tout, aussitôt qu'elle est capable de comprendre.

-Et si elle n'est pas d'accord ? Elle se mettrait en danger toute seule !

-Et ce serait son choix. Faisons ainsi pour le moment, on avisera par la suite.

-D'accord.

 

Screenshot-176

Y a pas à dire, j'ai vraiment beaucoup de chance d'avoir Oliver à mes côtés. J'allais prendre ma fille, dans son berceau d'appoint.

 

-Eh, Emil... C'est beau aussi, « Emil », hein ? Je suis sûre que tu comprendras.

Screenshot-185

 

Bon, le problème, c'est que je suis pas sûre que le reste de ma famille comprendra. Surtout maman. D'ailleurs, la nuit dernière, il s'est passé quelque chose à la Rhéa, pendant que maman s'entraînait, le soir. 

Screenshot-190

C'est elle qui ma raconté ça, ce matin, quand je suis allée aider Colyn avec le potager. Un voleur s'est introduit dans la villa. Enfin, apparemment, une voleuse.

Screenshot-191

 Mais maman l'a entendue et je pense que la voleuse ignorait que maman était dans l'armée. Alors elle s'est faite battre par ma mère, sans aucune difficulté. Ça me surprend même pas.

Screenshot-192

J'ai repris le travail, à ma grande joie.

Screenshot-189

J'essaie de m'améliorer, encore et toujours. Le premier matin, comme Oliver et moi travaillions tout les deux, j'ai emmener Emil à la Rhéa, parce que Tibor avait dit qu'il prendrait sa retraite pour s'occuper de ses petits enfants, enfin, ses petits enfants de cœur, j'imagine. Je leur ai expliqué, à lui et à maman, pour Emil. Maman a fait de grands yeux, elle m'a dit que je pouvais pas faire ça à Emily, que c'était pas être une bonne mère, qu'elle aurait jamais fait ça pour moi. Alors je me suis aussi énervée. J'ai dit que peut être que si elle avait fait les choses bien avec moi, j'aurais jamais disparu pendant des années. Tibor m'a dit que je l'avais blessée, parce qu'elle s'en veut toujours beaucoup. Ça me rendait triste de parler comme ça avec ma mère, mais j'imagine qu'elle a comprit, et puis Tibor, lui, a juste décidé de ne pas se mêler de tout ça. Il s'est donc bien occupé de mon Emil, et il le fait dès que Oliver et moi ne le pouvons pas. 

Screenshot-193

Je crois que maman a décidé d'accepter notre choix aussi. Elle aime Emil, que ce soit « il » ou « elle ».

Amaro aussi a comprit, sans même essayer de me contredire. Zéphyr était content d'avoir un cousin, plutôt qu'une cousine. Il a dit que c'était mieux, pour jouer. Venus n'était pas d'accord, mais elle a rien dit.

Leur bébé est né, quelques semaines plus tard. 

Screenshot-205

C'est encore un petit garçon, il s'appelle Youssef. Il est beau comme tout ! Je veux voir s'il ressemblerait plus à sa maman ou à son papa.

Puis Emil a fêté son premier anniversaire, à la Rhéa, en famille.

Screenshot-195

Elle a les cheveux de maman, de sa mamie, c'est étonnant, mais elle est belle ! Elle est vraiment très drôle, aussi, mais elle bouge partout, c'est un peu fatiguant. Faut toujours lui courir après. Maman m'a fait remarquer quelque chose : Aucun de nous ne l'avons jamais entendue pleurer, pas une seule fois.

Screenshot-197

Elle est toujours gardée par ses grand-parents. Elle parle tout le temps, tout le temps, et depuis avant qu'elle ne sache parler pour de vrai. C'est encore pire maintenant. Elle nous raconte des histoires fantastiques. Elle invente des créatures. 

Par exemple, elle m'a décrit une sorte de grande bête jaune et verte, poilue, avec un gros ventre et des oreilles comme son nounours. Elle l'a appelé Brontë, il est dans toutes ses histoires.

Des fois, quand je vais la chercher après le travail, je la surprends à parler toute seule.

Screenshot-199

-...et lui il est vert, comme tes oreilles, et comme ton ventre. Et le jaune, le jaune il est sur moi. Tu serais très beau avec des vêtements roses, hein, Brontë.

-Emil ? Tu parles avec qui ?

-C'est Brontë.

-Ah ? Mais, tu as inventé Brontë !

-C'est pas vrai ! C'est mon ami !

Screenshot-200

 

En rentrant, j'ai raconté ça à Oliver. Je crois qu'il lui en a parlé, le soir, pendant qu'il la préparait à aller dormir. Mais j'ai pas entendu.

Screenshot-201

En plus, je me préparais à partir, parce que j'allais voir Olivia. 

Screenshot-203

On est allée au restaurant, elle m'a donné des conseils, et elle m'a expliqué ce que c'était que les « amis imaginaires ». Elle dit que Brontë en est un. J'ai un peu du mal à comprendre, mais c'est pas grave, apparemment. Et ça veut pas dire que Emily est malade. C'est bien.

 

***

Un matin, je me préparais dans la salle de bain, et j'étais un peu malade, 

Screenshot-208

mais j'allais quand même aller travailler. Puis j'ai entendu sa petite voix.

Screenshot-206

-Maman, maman !

-Mmh ?

-Maman, c'est qui la dame blanche ?

-Hein ? Qu'est-ce que tu dis ?

-Brontë m'a dit que la dame blanche m’emmènerait, un jour.

-Emil, Brontë n'existe pas. C'est toi qui invente ce qu'il dit.

 

Je prenais ma fille dans mes bras. La dame blanche, si c'était bien Eira, elle ne l'avait jamais connue.

 

-Et qui c'est cette « dame blanche »?

-Mais tu sais, maman !

 

Elle prit un air faussement outré.

 

-A quoi elle ressemble ?

-Elle a des dessins sur elle. Tu l'aimes pas. Elle est agaçante, Brontë a dit. Mais moi je l'aime bien.

-Où l'as tu vue ?

-Dans la tête de Brontë.

-Dans la tête de...

 

Ça veut dire quoi ? C'est encore une expression ? Faudra que je demande à Oliver.

 

-C'est qui, maman ?

 

Bon, je crois qu'il était temps que je lui raconte. De toute façon, elle se poserait de plus en plus de questions. J'allais sortir l'album photo, pour lui expliquer.

 

-Allez, viens là.

Screenshot-209

Je voulais pas qu'elle ait peur. Qui sait ? De quoi était-elle capable ? Je lui ai tout dit. D'abord Hind, ma grand mère, puis maman, et Amaro et moi, Lilith, ma disparition. Je me suis dit que je garderais la partie avec Oliver pour quand elle serait plus grande. Puis j'ai parlé de Eira, et du fait qu'elle a des pouvoirs, et qu'elle doit être un garçon, pour sa sécurité.

 

-Alors je vais devenir la plus forte, hein maman ! Parce qu'un garçon c'est toujours fort !

Screenshot-210

-Tu l'es encore plus ! Parce que tu es parfois une fille, parfois un garçon, et qu'en plus, tu es une sorcière !

-Ça veut dire que je peux changer ?

-Non, quand tu es pas à la maison, tu dois dire que tu es un garçon, et tu t'appelles Emil. Mais à la maison, tu n'as pas besoins de cacher ton secret. Tu es une fille, tu t'appelles Emily. D'accord ?

-Non

-Quoi ? Tu comprends pas ?

-Mmh.

-Ah.. Papa t'expliquera.

-Nan, Brontë m'a déjà montré, j'ai sais pourquoi.

-Montré ? Dans sa tête ?

Screenshot-211

-Oui.

 

Bon, ça aussi j'en parlerais à Oliver.

 

***

Comme d'habitude, je suis allée récupérer Emil, à la Rhéa. Maman avait ressorti un des vieux vêtements que j'avais, pour Emily. Elle était en pleine discussion avec son papy. 

Screenshot-212

J'étais un peu à l'écart, avec maman.

 

-Tu dois l'admettre, elle serait une petite fille magnifique, Kerry.

 

Elle l'est, elle a toujours été une fille. Maman ne comprend toujours pas ?

 

-Tu sais chérie, je crois vraiment qu'il faut que tu la laisses être qui elle veut, maintenant.

Screenshot-213

-Je veux pas me battre, maman.

-Je sais, mais enfin, elle a l'air si épanouie !

-Elle est heureuse aussi, tout le temps.

-Elle n'arrête pas de dire qu'elle est une fille, depuis ce matin. Le fait de porter une robe, ça lui fait vraiment plaisir.

-Elle peut en porter, mais pas dehors.

-Devrait-elle avoir honte de ce qu'elle est ?

 

J'ai fait « non » de la tête. C'était pas la question, et je voulais pas faire un débat. Emily s'accrocha à ma jambe, tout sourire.

 

-Maman, maman, on ira au parc ?

-Euuh, si tu veux, oui. Je pense que papa sera content de t'emmener. Pourquoi ?

-Parce que c'était trop bien ! Y avait pleins de gens ! Pleins de copains !

-Tu y es...

 

Pause. Réflexion. Action.

 

-TU L'AS LAISSEE SORTIR COMME CA ? MAMAN !

-Kerry, je fais ce qu'il y a de mieux pour elle, elle n'a jamais été aussi heureuse !

-TU L'AS MISE EN DANGER, TU RISQUES SA VIE !

Screenshot-214

-Tu abuses, Kerry.

-Non non non, non ! J'abuse pas ! Je la protège ! Bordel !

-J'étais là pour la protéger, arrête ta paranoïa, tu exagères vraiment Kerry ! J’arrête pas de te le dire !

-Tu ne seras pas toujours là, ni moi ! Maman !

 

J'ai pris ma fille, je l'ai aidé à se changer, et nous sommes aussitôt partie.

J'étais vraiment, vraiment en colère. Sur la route du retour, j'avais peur d'être suivie. Je surveillais autour de moi. En arrivant, j'ai bloqué la porte.

 

-Maman, pourquoi tu es fâchée ?

-Je suis pas... Je... Emil... Je veux pas qu'il t'arrive du mal.

-Brontë dit que ça sert à rien, la peur.

 

Emily parlait avec beaucoup plus d'aisance que moi, du haut de ses 4 ans. Je venais de m'en rendre compte.

 

-J'ai pas peur. Je... Je prends juste des précautions. Il a autre chose à dire, Brontë ?

-Non, mais il m'a montré que de toute manière, la porte prendrait feu, donc ça sert à rien de la fermer.

 

J'ai tourné ma tête vers l'entrée. D'où lui venait cette idée ? J'en avais froid dans le dos. Je me retournais vers Emily.

 

-Pourquoi tu dis ça ?

-Parce que je l'ai vu

 

Elle me disait ça de manière très naturelle, tout sourire. Dans un souffle, j'ai dit, comme en chuchotant,« Moi aussi, j'aimerais voir », puis je suis allée dans ma chambre.

 

Quelques jours après, j'étais un peu moins fâchée contre maman. Donc lorsqu'elle nous a invité, pour une réunion de famille à la Rhéa, j'ai accepté. Peut être qu'elle allait changer d'avis ?

Quand je suis arrivée, j'ai pensé être la première, mais maman m'a dit que la famille d'Amaro ne serait pas là aujourd'hui -Ça, c'est quand j'essaie de justifier que mon jeu refuse que je les invites... Joie ! - Elle nous a tous dit de prendre une chaise, et de venir dans le salon. C'était bizarre de faire ça. Oliver était resté debout, dans la cuisine, Emil jouait dans la salle à manger. Maman commença sa phrase par un soupir :

Screenshot-216

-Les enfants, je crois qu'il faut que je vous dise quelque chose.

-C'est grave ?

 

Colyn. Il était toujours direct dans ses paroles. Un peu comme Amaro. Maman esquissa un très très petit sourire. Tibor se tourna vers elle:

 

-Kanru, mon amour, dit leur !

-Alors... Comment vais-je annoncer ça...

 



Eheh, FIN.

En ce moment, je joue un peu avec le suspence, comme vous pouvez le constater...

Ca commence à bien me plaire tout ça, l'ambiance calme, étouétou,... Je crois que ça durera pas trop longtemps, m'voyez?

Sur ce message, je m'étais donné comme challenge de n'avoir qu'un seul et unique narrateur, et c'était pas simple! Je suis trop habitué à switcher, maintenant, mais j'aime bien ce format aussi, je pourrais le garder...

Avant de démarrer le bonus, je vais rendre tout un peu officiel: J'ai choisi mon héritier de la génération 5! Enfin, mon héritière! Je pense pas que ce soit une grande surprise, mais je vais garder Kerry, pour la suite du challenge, alors on va pouvoir voir Emily/Emil grandir :3 
Pendant qu'on parle de la petite loupiotte, Je l'ai appelée Emily, parce que ce nom est une sorte de couteau suisse des références, pour 3 raisons: D'abord Emil, c'est le nom d'une jeune fille du manga Letter Bee. Je mettrais des images dans la rubrique des extras (cliquez pour y aller). Ensuite, ce personnage s'appele Emil Brontë, référence à la poétesse britannique Emily Brontë (référence number 2!). Il faudra que vous attendiez un peu, pour la 3e raison, mais je peux vous dire que c'est en rapport avec une femme qui s'appele Emily et mon poème préféré absolu! 

Allez, BONUS!

First, l'anniv' de papi Tibor (quoi que, techniquement, il n'est pas le papi d'Emil...Screenshot-179

Screenshot-181

Screenshot-182Vala valaa. Je peux vous faire un petit aveux? Pour pouvoir marier Amaro et Venus, j'ai été forcé d'annuler le fait que Venus est la fille de Tibor. Faudrait que j'essaie de le remettre, maintenant que tout le monde est casé...

 

Kerry a eu droit à un petit relooking, parce qu'elle faisait pas assez "maman" a mon gout. 

Screenshot-186

Screenshot-188M'enfin, elle fera jamais assez "maman", ma petite héritière plus si petite!

 

Grande nouvelle pour ma Kanru (qui n'apparait plus beaucoup, maintenant :( ): Maitrise de la compétence d'athlétisme!! C'est la meilleure!!!Screenshot-194

 

 

Voici Emily, vue au relooking!

Screenshot-196Ca me rend triste de la faire en garcon, parce qu'elle est tellement belle, en tant que fille!

 

Je vous présente Cadabra, Tibor l'a trouvé en faisant la lessive!

Screenshot-202

Screenshot-204D'ailleurs, Tibor est très polyvalent à la maison! Il est très proche de son fils, même si je crois que Colyn le repousse un peu... AAAh, l'âge ingrat qu'est l'adolescence!

 

Du côté de chez Olivier, on commence à être un peu à l'étroit dans la maison! Je crois que quand Emil sera enfant, la salle de bain deviendra sa chambre, et on installera la salle de bain dans la petite salle avec la machine à laver!

Screenshot-207

 

Voilà pour ce qui est des Gacyle! La suite arrivera... Un jour... Avec la fameuse révélation de Kanru, et toute pleins d'anniversaires. 

A la prochaine ;)