Coucou!!!!! Alors, oui, je sais je poste plus rien... Bah ouaip, pas le temps! Mais rassurez vous, je finis le bac demain, le temps de jouer puis d'écrire, on peut espérer un poste pour dimanche ;)

Alors en attendant j'ai retrouvé une vieille histoire que j'avais démarrée, inspirée par un challenge (challenge repeuplement). Elle va être longue, alors en voici le premier chapitre :) Enjoy!!!




Screenshot-129

Je m'appèle Valnee, ce qui doit se prononcer à peu près « Valni », dans la langue d'usage, je suppose.

Je vais tenter de vous expliquer notre contexte.

Nous sommes en l'année 8-delta-2558, soit 98 ans précisement après les catastrophes de Vasik. Comment expliquer cela...On va faire simple : La siminité est répartie en 4 espèces ici :

11

-Les clans Hirok comptent les pêcheurs et chasseurs. Ils étaient nomades dans les régions les plus froides et vivaient au jour le jour. Ils ont une peau très pale, ainsi que des yeux et des cheveux clairs. Le plus souvent, ils s'habillent grâce au fruit de leur chasse. Leur langue maternelle n'est plus parlée depuis bien longtemps, car pour les affaires, ils utilisent la langue d'usage.

22

-Les tribus Shâa sont composés d'êtres incroyablement habiles de leurs mains. Ils sont artistes, bricoleurs, artisans. Leur peau fut brulé par l'astre flambloyant que l'on appelait autrefois « soleil ». De même, leurs yeux sont devenus rouges. Si leur language persiste, c'est uniquement dû aux chants de leur peuple.

33

-La communauté Suliran était une énorme mégalopole où seul vivaient cette espèce. Leur intelligence est hors du commun et ils savent l'utiliser à leur avantage. Ce sont de fins stratèges, et l'argent est leur domaine de prédilection. Leur peau est bleue et leurs yeux peuvent prendre divers teintes, allant du gris au marron en passant par le orange ou le jaune. Leur langue ne disparaitra probablement jamais, puisqu'elle est devenue la langue d'usage. Désormais, tout le monde parle Suliranien.

44

-Finallement, mon peuple. Le royaume Visleen n'a aujourd'hui plus de roi, mais demeurre légendaire. Ses habitants sont de bons jardinniers, mais aussi et surtout de superbes cuisinnier. De plus, ne connaissez vous pas l'expression, « tenir sa maison comme un Visleen » ? Jamais vous ne verrez plus ordonné. Notre peau a pris la couleur des plantes que nous chérissons tant et nos yeux portent les même couleurs que ceux des Suliran. Le Visleena, notre langue se parle encore, mais je crains qu'à moins d'appartenir au royaume, vous ne compreniez pas le sens de Sohi leqina va varista qilo astavali Vasik saqa ! …. Cela signifie simplement « j'espère que vous comprenez la séparation des espèces de Vasik ». Vasik ? C'est notre monde.

 

Nous en arrivons donc à la fameuse catastrophe de Vasik.

Il faut savoir que la communauté et le royaume (les Suliran et les Visleen) ont toujours été concurrants et les tensions s'y sentait fortement. On dit que cela est dû au fait que ces deux peuples sont deux branches d'une même lignée. Les mythes sont nombreux à ce propos. Ma grand mère dissait que les Suliran nous prenait pour des retardés, des hommes de cavernes, à cause de notre culture très proche de la nature.

L'année 8-delta-2459, certains Visleen ont tentés de rétablir le dialogue en se rendant à la communauté. Celle-ci pris comme une menace l'inhabituelle présence des étrangers sur son sol, et déclara la guerre au royaume. Les tribus Shâa, dont les terres se situaient au milieu des deux autres, furent prise à parti malgrès elles et se firent décimer. Les clans, quand à eux, n'avaient rien demandés.

En une année, tout empira : de la guerre, on passa aux bombes. Les Visleen, impuisants, abandonnèrent le royaume pour se cacher au cœur même de la communauté, le seul endroit que les Suliran ne bombarderaient pas. En effet, ils changèrent de tactique, libérant un virus auquel seul les Visleen étaient sensible. Jusqu'à ce que ce virus ne mûte, et ne se mette à menacer toutes les espèces confondues.

D'un coup d'un seul, la tendance s'inversa : Tous les peuples s'unissaient maintenant afin de trouver une solution. On découvrit une méthode de dépistage, et on mit en sécurité le peu de personnes encore saines dans 15 bunkers souterrains appelés Organisations. Afin de pouvoir faire cohabiter 4 espèces différentes au sein d'un même bâtiment, le système fut réinventé. Chaque Organisation possède ses doyens, qui constituent à eux seuls le gouvernement. Les 4 doyens sont issus des 4 peuples. Le nouveau doyen est choisi par son précédent, qui le forme jusqu'à sa mort afin qu'il puisse le relayer. Ils ont pour rôle de gouverner, d'assurer la sécurité mais aussi d'éduquer.

L'Organisation est répartie sur différents étages, mais les peuples y sont mélangés. Afin de parfaire leur éducation, les enfants sont retirés de leurs parents de leurs 5 ans jusqu'à leur 18 ans, âge auquel on leur attribu un rôle au sein de l'Organisation et une âme sœur avec lequel ils passeront le reste de leur vie lors de la cérémonie de maturation, appelé ainsi car ce n'est qu'à ce moment que l'on est considéré comme adulte.

 

Je m'appele Valnee, je suis Visleen. J'habite l'Organisation 12, et aujourd'hui, j'ai 18 ans.