« Le même hôpital, une différente branche ». Pensa Charlotte en entrant. Elle se dirigea vers l'aile des soins palliatifs, où sa mère avait été transférée, d'après le SMS de Milah. Elle marchait de vive allure, mais par pur automatisme. Sa mère allait mourir, elle le savait, mais ne voulait pas l'accepter. Elle en oublia la présence de Roxanne, derrière elle, qui tentait tant bien que mal de rattraper son amie, elle même dans un état second.

Au détour d'un couloir, elle découvrit Emily et Milah, elles mêmes assise dans le couloir. Emily pleurait, même si son corps restait droit et digne. Elle le devait. Milah, une main sur le dos de son épouse, semblait prendre sur elle et regardait dans le vague. La présidente se leva en voyant arriver Charlotte et Roxanne, faisant sortir Milah de sa torpeur.

Screenshot-32


-Charlotte... (Elle jeta un regard vers Milah) Nous sommes désolées.

 

Charlotte ne répondit pas. D'une voix qui semblait déjà morte depuis quelques heures, elle demanda :

 

-Je peux...

-Bien sûr, vas-y. On en sort juste.

 

Alors que la brune entra dans la chambre, doucement, craignant ce qu'elle allait y trouver, Emily se rua vers Roxanne qu'elle prit dans ses bras. En larme, elles restèrent un moment enlacées, à la fois heureuse de se revoir mais triste des conditions de ses retrouvailles.

 

***

 

Charlotte ferma doucement la porte derrière elle. Lentement, elle se tourna vers le lit. Sa mère y était, allongée sur le côté, à moitié recroquevillée sur elle même. Depuis sa position, Charlotte ne pouvait voir son visage. Aussi, elle ignorait si sa mère était éveillée. Elle murmura :

 

-Maman ?

Screenshot-33

La tête de la femme se releva très légèrement avant de retomber contre l'oreiller. Charlotte contourna le lit, doucement, et s'agenouilla auprès de sa mère. Celle-ci avait les yeux ouverts, un léger sourire illuminait son visage blâme, presque jauni. Sa main décharnée vint se poser sur celle de la jeune femme, quand celle-ci lui dit :

 

-Je suis rentrée, Maman.

 

Ce dernier contact eut pour effet de faire couler les larmes logées dans les yeux de la jeune brune, Qui tentait de faire la conversation.

Screenshot-34

-J'ai eu mon diplôme, tu sais... (Elle s'interrompit) J'ai eu les honneurs.

 

La main d'Ariane se ferma sur celle de Charlotte, afin de la porter à sa bouche. Elle embrassa le dos de la main de sa fille, puis la reposa à sa place. Rassemblant ses forces, Ariane chuchota :

 

-Ne pleures pas.... S'il te plaît... Tout ira bien...

 

Charlotte porta les mains à ses yeux, qu'elle essuya.

Screenshot-37

-Tu as été... Tu as été mon monde... Je me suis battue...pour toi. Mais tu n'as plus …. Tu n'as plus besoins de moi. Tu es forte.

 

Des larmes se mirent à couler sur les joues blanche d'Ariane, qui affichait cependant toujours son sourire sincère.

 

-Je suis tellement fière d'être ta mère.

 

Charlotte, pleurant de plus belle, embrassa le front de sa mère, lui murmurant qu'elle l'aimait. La porte s'ouvrit alors, et une médecin fit son entrée dans la petite chambre.

 

Screenshot-40

-Bonjour, mademoiselle Turner. Je suis le Dr Atwel, je vous ai eu au téléphone.

 

Charlotte acquiesça, essuyant à nouveau ses joues et son nez qui commençait à couler.

 

-J'ai quelques examens à faire avec votre mère, et si vous nous laissiez ? Je vous promets de faire vite.

 

En se levant, Charlotte embrassa a nouveau sa mère, qui lui caressa la joue, toujours souriante. La jeune femme quitta la salle, retrouvant aussitôt la famille de Roxanne. Elle savait que Milah et Emily avait vécues quelques années avec Ariane, dans un sens, Charlotte avait été élevée par sa mère au même titre que les deux mères de sa meilleure amie. Aussi trouva-t-elle refuge dans les bras d'Emily. Sur les conseils d'un infirmier de passage, les 4 femmes descendirent s'acheter un café. Comme si elles savaient qu'il ne leur servait à rien de remonter, elles prirent leurs temps.

Ce fut le Dr Atwel qui les rejoins, une vingtaine de minutes plus tard. Elle leur annonça le décès d'Ariane. Acceptant la nouvelle, le silence se fit. De nouvelles larmes coulèrent silencieusement sur les joues de Charlotte et de Roxanne, qui renifla à plusieurs reprises. Milah prit Emily dans ses bras.

 

Après une heure et au vu de la fatigue des filles, qui n'avaient pas dormi de la nuit, elles décidèrent de rentrer à la Rhéa, où Roxanne s'endormit instantanément. Charlotte, elle, fit mine d'aller lire dans la bibliothèque, et s'assit contre l'un des confortables fauteuils. Elle resta éveillée un certain temps, mais comme Roxanne, le sommeil la gagna bientôt.  

 



 

Un court chapitre bien triste! 

Il fallait bien en passer par là :/ La pauvre Ariane a été bien maltraitée par la vie, il faut dire... Et elle était quand même super belle, de A à Z! C'est un personnage que j'ai eu du mal à aimer. Elle est maladroite, mal assurée, hésitante... Mais j'admets que j'ai finis par m'y attacher (étonnement, je ne l'apprécie que dans son rôle de mère pour Charlotte! Toujours pas en directrice de l'Académie, ni en fille d'Eira... D'ailleurs, la puissante Eira est surement encore en vie!). Enfin bref, je suis très curieuse de savoir si vous avez apprécié ce personnage, ou s'il vous était quelconque, ou si votre attrait à elle était aussi compliqué que moi, puisqu'elle a mit tant de temps à s'insinuer dans mon coeur!

Ce chapitre me permet aussi de terminer le passage de l'université, par un retour à Bridgeport.

Et on se revoit la semaine prochaine pour la suite! :D