-Je peux avoir un billet pour Bridgeport, s'il vous plait ?

-Tu voyages toute seule ma petite ?

 

La vendeuse avait l'air jeune et me souriait tendrement. Je lui mentis :

 

-Je vais chez ma mamie, elle vient me chercher à la gare de Bridgeport.

 

Bingo, la jeune femme me tend un ticket en échange de l'argent avec un grand sourire. Elle annonça :

 

-Le train est dans deux heures, tu vas devoir patienter un peu. Si tu as besoins ou si tu as une question, tu peux me demander.

-Merci madame !

 

Screenshot-181

Deux heures d'attentes... Bien... J'allais m'asseoir sur un banc, au bord des quais désertés. A ce moment précis, je mourrais d'envie de pouvoir écrire un peu, mais je n'avais ni crayon ni papier, et encore moins accès à un ordinateur. Alors je pris mon mal en patiente. Un train passa bientôt, des gens en descendirent et deux personnes qui venaient d'arriver y montèrent. Puis il ne se passa rien durant l'heure qui suivit. 

Screenshot-182

Quelques personnes commencèrent à arriver petit à petit, puis mon train entra enfin en gare. J'avais eut le temps d'étudier mon ticket. Mon voyage n'était pas un direct, j'aurais une halte à Starlight Shores le soir même, où j'aurais à attendre le train du matin pour traverser la frontière. Ce sachant, je montais dans le train presque vide et prit place contre la fenêtre. 

Screenshot-183

Je regardais par la fenêtre le paysage orange défiler devant mes yeux. J'allais sortir du désert dans lequel j'avais grandit pour la toute première fois. Lentement, je sombrais dans le sommeil.

 


 

 

C'est le freinage du train qui me réveilla. Je collais mon visage à la fenêtre. On entrait dans une ville, une grande ville pleine d'immeubles. C'était tellement impressionnant. J'étais excitée et effrayée à la fois. Il était 6h quand je descendais du train et quittait la gare. 

Screenshot-193

D'un coup, je fut prise d'angoisse. Cette ville est énorme, je ne pouvais même pas voir la fin de la rue. Où devais-je aller ? Où étaient les hôtels ? J'étais perdues.

Screenshot-194

Je m'assis sur un banc, un peu plus loin, ne sachant où aller. 

Screenshot-195

Après quelques secondes, je repris ma route, en avançant au hasard, je finis par tomber sur un hôtel. Quelques personnes fumaient, à l'extérieur. J'y entrais. 

Screenshot-197

Le hall était accueillant, et le réceptionniste me donna les clefs de ma chambre, non sans me regarder de travers. Je décidais de disparaître de sa vue avant qu'il n'ait l'idée d'appeler la police.

Screenshot-198

 Le couloir était long et je parvins à trouver ma chambre. En ouvrant la porte, j'étais aux anges ! 

Screenshot-199

La chambre était superbe, avec de grandes fenêtre et une salle de bain privative. Alors que j'entrais, je posais mon sac au pied du lit et j'avançais dans la pièce. Sur ma droite, une porte menait à un balcon. J'étais tellement heureuse que je me précipitais dehors. 

Screenshot-200

La vue était superbe, j'étais tellement heureuse ! Je me sentais comme une reine ! 

Screenshot-201

J'avais toute la fin d'après midi derrière moi, alors je commandais une pizza et m'installa confortablement dans la chambre. La soirée m'appartenait.

 


 

 

Screenshot-188

A 10h30, je rejoignais la gare pour prendre le train de 11 heure, comme prévu. Je m'installais dans un siège, alors que les gens rejoignaient leurs places, et le train prit la route. 

Screenshot-202

Bientôt, le contrôleur entra dans le wagon et Je sortis mon ticket. Je l'attendis, l'entendant demander aux autres passagers leurs passeports. Mais.... Je n'avais pas de passeport ! Comment j'avais put être si stupide ? Comment je pouvais penser passer la frontière sans passeport ? Et merde, que faire ? Paniqué, je me lève et commence à chercher une cachette des yeux. Les étagères à bagages ! C'était parfait ! Discrètement, alors que le contrôleur avait le dos tourné, je me glissais entre deux valises et retenais mon souffle. Au bout de quelques minutes, le contrôleur passa devant moi... Et passa son chemin. Je soupirais un bon coup, puis quittais ma cachette. Bon, j'étais en sécurité. Tout allais bien. Je revins m’asseoir à mon siège. Ma voisine de siège, probablement une étudiante, se tourna vers moi et me glissa à voix basse :

 

-Tu sais, ils font un autre contrôle à la descente du train, et crois moi, si tu veux passer la frontière, t'as intérêt à être en règle. Sinon le train repart avec toi dedans.

Screenshot-203

Je murmurais un bref merci. Qu'est-ce que je pouvais faire à présent ? Si je me faisais prendre, j'étais bonne à être envoyée directement chez mon père, et finis mes rêves de retrouvaille avec ma mère ! Il fallait que je trouves une autre option, je ne pourrais pas passer en train, c'était évident. Alors je posais une question à ma voisine.

 

-On fait un arrêt avant de passer la frontière ?

 

Elle acquiesça.

 

-Si ils ont des gens à faire descendre, on s'arrêtera quelques secondes à Sagar Green.

-D'accord, merci.

 

Donc je descendrais à Sagar Green, tant pis. Et si on ne s'arrêtait pas, et bien... Il faudrait improviser.

Comme prévu, nous nous arrêtions à Sagar Green quelques minutes plus tard. Je profitais de l'inattention générale pour quitter le train et sortir de la gare.

Screenshot-192

 Sagar Green me rappelait vaguement Lucky Palms, en plus vert. Ne sachant trop quoi faire, je m'assis à une table, sur la place en bas de la rue et sortis ma carte. Que devais-je faire maintenant ? J'étais visiblement très proche de la frontière, bien plus que je ne le pensais. Et si je passais à pied ? Il me faudrait peut être quelques heures de marche, mais le jeu en valait la chandelle ! Et puis, quand bien même, c'était largement jouable, et beaucoup beaucoup plus sûr si je passais de nuit, ou du moins je l'espérais. Alors je trouvais un nouvel hôtel pour y dormir autant que je le pouvais avant de partir. J'avais réglé mon réveil pour 3 heure du matin, avant le lever du soleil. Je pourrais passer la frontière sans soucis, ainsi.

Screenshot-205

 



 

On prend beaucoup d'avance ma parole! Episode écrit le 1e mars pour le 16 avril, c'est génial, je vais encore pouvoir ne pas faire de pauses cette été, on dirait bien :3 (Et puis j'avance, ça fait plaisir d'avancer dans l'histoire!)

Allez, kiss kiss du passé!