Charlotte essuya la bouche de la petite fille, déjà endormie. Elle caressa délicatement sa petite tête, pourtant bien trop grande pour ce petit corps. Doucement, craignant de la réveiller, elle posa l'enfant dans son lit.

Screenshot-128

Ils n'avaient pas refait la chambre d'enfant de leur appartement, le papier peint bleu leur convenait, et puis Charlotte aimait le calme que cette couleur dégageait. Elle supposait que la chambre de l'enfant était la raison du tempérament de sa fille.

 

Miles et elle avait choisit d'appeler la petite « Heather ». En anglais, cela voulait dire bruyère, ces plantes sauvages, aux fleurs pourtant si petites et délicates, mais certainement pas fragiles. Elle n'était âgée que d'une quinzaine de semaines. Elle dormait, le plus claire de son temps. Charlotte la surveillait, comme si elle avait peur que l'enfant ne s'échappe. Mais surtout, elle avait eut du mal à accepter la distance qui s'était naturellement créée entre elles lors de l'accouchement. Il lui avait fallu les quelques semaines de son congé maternité, qu'elle avait employé à jouer du piano ou de la batterie, mais elle avait repris sont travail d'assistante d'éducation dans l'école primaire du quartier. 

Screenshot-129

On lui avait promis un poste de professeur, mais elle voulait attendre un peu pour travailler à plein temps. Elle voulait s'occuper un peu de sa fille.

 

Et il fallait qu'elle s'en occupe, puisque Miles était souvent absent. D'abord de part son travail : Il était coach sportif et venait de monter sa salle de sport. Toute la gestion lui pesait beaucoup sur les bras. Et puis, il semblait aimer se charger de faire les courses par lui-même. Ce qui surprenait Charlotte, c'est qu'il prenait son temps. Il passait enfin le reste de son temps avec Heather, si bien qu'il en aurait presque dormi avec l'enfant. Il se couchait tard, et s'assurait de nourrir le bébé une bonne partie de la nuit, puis se levait tôt, pour rejoindre son entreprise. Charlotte et lui ne se voyaient que peu, si ce n'était le soir, lorsqu'ils mangeaient ensemble. C'était leur moment, celui qu'ils gardaient pour eux.

 

Cependant, le problème de la garde de la petite s'était vite posé. Elle était trop jeune pour la crèche. Ils décidèrent donc de la confier à une nourrice, qui s'en occupait le plus souvent. Pour le reste du temps, Charlotte faisait appel à Milah, qui se faisait un plaisir de garder l'enfant, ou à Roxanne, qui ne parvenait pas à retrouver de travail régulier.

La relation des deux filles avait changé, elles étaient devenues adulte. Chacune avait appris à mener sa vie à sa façon. Roxanne vivait à la Rhéa, et donnait occasionnellement des cours au conservatoire. Elle avait eut quelques relations sentimentales, mais rien de très sérieux. Charlotte vivait avec sa famille et avait son travail.

 

Ce jour là, Roxanne ne portait qu'un jogging ou un t-shirt lâche. Charlotte le lui avait plus d'une fois reproché, mais cela semblait amuser la jeune blonde, au grand damne de son amie. Il était avérée que Roxanne se battait contre la dépression, elle avait des hauts et des bas, mais le moindre bas était de trop. Lorsque Charlotte fut parti, Roxanne s'assura que la petite dormait, puis elle s'installa à la table, avec son ordinateur pour aller consulter ses mails. 

Screenshot-134

La main tremblante, elle ouvrit le mail attendu. Son visage se décomposa alors qu'elle le lisait : On lui avait à nouveau refusé son prêt. Elle ne pourrait pas encore créer son école de danse, tel qu'elle le rêvait.

Ce furent les pleurs d'Heather qui tirèrent Roxanne de la rêverie. Elle entra dans la chambre où elle prit l'enfant dans les bras.

Screenshot-140

-Allez va, pleurs pas petite fleur ! Ta maman va rentrer, et en attendant, je suis là !

 

Elle sentit l'air avant de s'exclamer :

Screenshot-139

-Outch ! Ça va, j'ai compris, on va changer la couche !

 

Charlotte ne rentra pas très tard, elle trouva Roxanne sur son ordinateur, aux côtés d'un verre d'eau et de ses pilules.

 

-J'suis rentrée !

-Coucou Chach ! Ça s'est bien passé ?

-Très bien, et toi ?

-Ça va.. Elle a prit son dernier repas à 16h, et elle dort depuis.

Screenshot-131

-Tant mieux ! Je suis vannée ! Je pense que je vais dormir un peu. Miles n'est pas rentré ?

-Ben, non, pas encore.

 

Charlotte soupira, ce qui alarma un peu Roxanne.

Screenshot-133

-Qu'est-ce qui se passe, Chach ? Ca va bien entre vous deux ?

-Oui, oui... Enfin... J'ai un peu peur... J'ai pas de preuve, je sais, c'est con !... Mais je pensais que... Enfin, et si Miles voyait quelqu'un ? Qu'il avait une maîtresse ?

-Qu'est-ce que tu racontes ! Enfin, Chach ! Vous venez d'avoir un enfant !

Screenshot-132

-Justement, il n'est plus à la maison ! Qu'est-ce que je suis supposée faire, qu'est-ce que je suis supposée dire, à la fin !? Si mon mari est pas là, si, si éventuellement, si il s’envoie en l'air avec une autre femme ? C'est possible, non ?

-Non, enfin, oui, c'est possible ! Mais Miles ? Miles ferait ça ?

 

Charlotte s'assit sur le fauteuil.

 

-Je sais pas, Rox. Vraiment. Je sais plus.

 

Puis elle coupa court à la conversation.

 

-Écoute, je suis désolée, mais j'ai besoins de dormir un peu. Tu comprends, les nuits sont courtes et...

-C'est bon, j'y vais ! Si tu as besoins tu m'appelles, d'accord !

 

Roxanne entreprit de prendre le métro pour rentrer chez elle. Elle croisa un visage connu en entrant dans la station. 

Screenshot-147

Il était là, comme quasiment toujours à cet heure là. Elle s'arrêta à sa hauteur.

 

-Bonjour Ma'mzelle Roxanne, la même chose que d'habitude ?

 

Symboliquement, avec une mine défaite, Roxanne fit sortir les poches vides de son pantalon. Le quarantenaire soupira, puis lui attrapa le poignet pour l'approcher de lui.

 

-Écoute, si tu veux j'ai un taf à te proposer. Mon patron cherche quelqu'un pour un petit boulot. Ça prend pas longtemps et c'est bien payé. Tu veux ?

Screenshot-149

-... Je suis pas trop sûre... J'suis pas la personne pour ça. Puis pourquoi tu le fais pas ?

-Ohlala, c'est plus de mon âge ! Tu te rends bien compte !

 

Roxanne lui sourit, gentiment.

 

-Mais t'es sûre de toi ? Tu vas continuer tes babysittings ? J'veux dire... Je sais que t'as besoins d'argent, de beaucoup d'argent, et ça paye bien !

-Ça va, merci ! On s'revoit quand je reçois ma paye, okey ?

Screenshot-150

-Bien mam'zelle, à la semaine prochaine !

 

Après un long week-end d'inactivité, Charlotte appela à nouveau Roxanne à l'aide, juste pour lui permettre de voir un médecin.

Screenshot-130

Elle suspectait avoir attraper une grippe à l'école, et craignait de la transmettre à Heather. Roxanne fut chez elle en moins d'une heure, et Charlotte partit aussitôt.

Après s'être installée un instant devant le piano, tapant les quelques petits accords qui lui étaient connus, elle soupira et attrapa son sac. Il était l'heure de son comprimé. Elle fouilla le sac jusqu'au fond.

 

-Oh putain, non !

 

Puis elle le vida sur le sol.

 

-Non, non, non !

 

Comprenant qu'elle avait laissé les comprimés chez elle, elle fut à peu de choses de s'écrouler en larme, mais se retint. C'est le moment où Heather commença à faire du bruit, dans sa chambre. Elle ne pleurait pas, mais c'était comme si elle appelait. Roxanne se leva, souffla un bon coup et se dirigea dans la chambre de l'enfant, d'un pas déterminé. Lorsqu'elle se pencha au dessus du lit, Heather se mit à hurler.

 

-Woh, woh, woh, qu'est-ce qu'il se passe ? Heather ! Pourquoi tu pleurs ?

 

Elle prit la petite dans ses bras et ses larmes redoublèrent. Roxanne vérifia, mais la couche de l'enfant était propre. Elle n'avait pas non plus faim, et ne semblait pas disposée à dormir.

 

-Heather ! Qu'est-ce que tu as, à la fin ? Arrête de pleurer !

 

Roxanne tenta de bercer l'enfant, de lui caresser les cheveux. Cela n'y fit rien. La jeune femme se mit à pleurer.

 

-Heather, s'il te plaît, arrête ! Je sais pas quoi faire, Heather ! Maman va rentrer ! Mais pleurs pas !

 

Elle porta l'enfant au niveau de son visage.

 

-Hein ? Hein, ma belle ? Pleurs pas ! Arrête ! S'il te plaît ! Arrête !

 

Mais l'enfant cria de plus belle, et Roxanne désespérait, alors elle agita l'enfant, tentant de la faire réagir.

 

-ARRETE TOI ! Ca suffit ! Je sais pas quoi faire, tu entends ? JE SAIS PAS QUOI FAIRE HEATHER !

Screenshot-142

 

D'un coup, elle suspendit son mouvement. Elle venait de réaliser la violence de ses gestes. Elle demeura silencieuse, prenant compte que l'enfant avait arrêté de pleurer, surprise d'être secouée, avant que la petite ne se remette à hurler de plus belle. Ce cri fut un soulagement pour Roxanne, qui avait eut peur d'avoir blessée l'enfant de son amie, mais elle la reposa bien vite dans son berceau, se confondant en excuse et en larmes.

 

-Pardon, Heather, pardon. Je suis désolée, Heather !

 

Elle disparut en courant dans la salle de bain où elle s'aspergea le visage d'eau froide. Dans la chambre, Heather finit par se calmer d'elle-même, rassurée par l'atmosphère familière de sa chambre. Roxanne se regarda dans la glace. Jamais plus elle ne garderait Heather. C'était sa décision, et elle s'y tiendrait. Elle ne voulait pas faire du mal à la petite, et pourtant, elle venait de lui en faire. Elle était trop dangereuse pour être sa babysitteuse. Elle retourna dans la cuisine, réfléchissant que cela signifiait qu'elle aurait encore moins de revenus, et une solution germa bien vite dans son esprit. Elle sortit son téléphone, et, pianotant sur ses touches, fit apparaître à l'écran les mots

« Changement d'avis : Si ton boss cherches toujours quelqu'un, j’accepte ton offre. ».

Sans se laisser le temps de réfléchir, elle appuya sur « envoyer », et la petite bulle apparut sur la partie supérieur de l'écran. Il ne fallut pas plus de deux minutes pour que le destinataire ne la rappel. Un pincement dans le ventre, elle se dit qu'il était encore temps de refuser. Cependant, elle décrocha.

 

-Allo ?

-Tu es partante, alors ? Dit la voix grésillante, au bout du fil.

-Oui, on se retrouve où ?



 

OKEY!

Petite Heather <3 Suis contente, ça fait tellement longtemps que je veux une Heather dans ce legacy! Kerry aurait failli s'appeler Heather... J'ai changé d'avis à la dernière minute!

Bon, que dire?

Milah et Emily, toujours aussi complice. Elles passent le plus claire de leur temps à jouer ensemble, depuis que je ne gère plus leurs carrières, c'est mimi! 

Screenshot-125

Milah a fêté son anniversaire, et elle entre chez les séniors avec une classe qui lui est propre! 

Screenshot-126Screenshot-127

Les 4 prochains chapitres vont être des "A travers les yeux de..." J'aime bien écrire par un seul et même personnage, alors là je vais faire 4 personnages, et on va pouvoir mieux les connaître tous! J'aime bien ça! Donc on aura les yeux de Chach, de Rox et ceux de Miles, mais d'abord ceux d'un nouveau personnage! Je n'en dis pas plus, mais je suis vraiment impatiente de vous le présenter, ça fait longtemps que je l'ai de côté et j'attendais juste le bon moment :3 Certains d'entre vous le connaissent déjà, par ailleurs! 

 

Allez, kiss kiss!