DEP:

-Laquelle de vous a commandé la mort des enfants-expériences ?

 

Je lis la surprise dans les yeux de ma femme. Sa voix est blanche alors qu’elle répond.

 

-Quoi ?

 

Charlotte semble se détendre, mais ce n’est pas le cas de notre fille.

 

-Ouais, t’as bien entendu, je suis au courant, et maintenant il va falloir m’expliquer ! Vous avez voulu tuer ma meilleure amie, et vous avez tué sa sœur, sérieusement ? Pourquoi vous faites ça ?!

-Roxanne, je… Je...

 

Emily se ressaisit. Famille ou pas, elle ne doit jamais perdre sa contenance.

 

-Donna et Charlotte ne sont pas à proprement parlé « sœurs », tu sais…

-Rooh, la ferme !

-Roxanne ! Tu parles mieux que ça à ta mère !

 

Elle me jette un regard noir. Et Emily me fait signe de ne pas interférer. Roxanne se reprend.

 

-Oui, non mais c’est vrai, si on voit les choses comme ça, Milah n’est pas plus ma mère que Donna la sœur de Chach ! -Elle secoue la tête- Mais qu’est-ce qu’on s’en fout de ça, c’est pas ce que je veux savoir !

 

Emily baisse les yeux et s’appuie contre son dossier. Chez elle, c’est signe d’abandon.

 

-Jusqu’à ce matin, j’ignorais tous des chartes médicales concernant les objets d’expérimentation. Autrement dit, je n’avais jamais été mise au courant de ce qui était le devenir de Charlotte et Donna. J’aurais dû y penser plus tôt, je sais. J’ai appris ce matin la fuite de Charlotte et la mort de Donna. J’ai formellement interdit tout attentat à la vie de Charlotte, mais dans les faits, je ne fais pas loi sur ce laboratoire. Je n’y peux rien.

-Tu te fous de moi… Comment ça tu n’y peux rien ? Eh ! T’es pas la concierge de l’hôtel de ville, si ?! T’es la putain de présidente de ce pays !

 



 

Screenshot-289

C’est ma femme qui jette un regard noir à Roxanne, cette fois-ci. Son ton se fait dur

 

-Je te prierais de me parler mieux que cela, Roxanne Gacyle. Je te rappelle que je suis ta mère, demoiselle.

 

Roxanne roule des yeux et soupir. C’est Charlotte qui reprend la parole, elle aussi est énervée mais elle parle plus diplomatiquement :

 

-Non mais, vous faites attention à la sécurité des autres personnes, et je veux bien comprendre cela, mais Donna et moi sommes des essais concluants, nous ne sommes en aucun cas dangereuse, alors pourquoi vouloir notre mort ? Qu’est-ce qui dérange dans le fait que je sois en vie ?

Screenshot-286

-ça n’a rien à voir avec toi, Charlotte, ni avec Donna… L’expérience se terminait avec ou sans mon accord, et je n’ai en aucun cas été consultée. Au mieux, j’aurais eu un rapport sous les yeux tôt ou tard.

-Je suis issue de vos ADN, je suis l’amie de votre fille, ne me dites pas que vous êtes indifférentes de ce que je deviens ! Vous, plus que personne, avez un droit de regard sur ce qui se passe dans ce foutu labo !

 

Emily a un sourire amer.

 

-J’aimerais pouvoir t’aider, Charlotte. Mais quelles seront les conséquences de ce geste ? Sur tous les plans ? Je suis enfin parvenue à établir un semblant d’équilibre entre mutants et non-mutants, si cette affaire vient à se savoir, je me mettrais forcément l’un ou l’autre des deux groupes sur le dos.

-Votre petite carrière vous intéresse plus que ma vie, n’est-ce pas ?

-Pas ma carrière, Charlotte, ni ma réputation… Mais les nombreuses vies qui seraient encore mise en danger par une nouvelle discorde. Si je sauve ta vie, combien mourront ?

Screenshot-287

-De toute manière, la réussite de l’expérience dont je suis issue représente déjà une menace pour les mutants !

-Je sais, mais elle sécurise les non-mutants, et combien même, je ne forcerais aucun mutant à abandonner ses dons… Ce serait hypocrite.

-Alors c’est tout ?

Screenshot-293

-Il n’y a pas que des inconnus, qui seront mis en danger, si je t’aide. Tu connais forcément des gens qui souffriront d’une nouvelle discorde. Et ma famille serait surement visée. Et ta vie aussi. Te protéger te mettrait en danger d’une manière ou d’une autre.

-Sauf si ça ne se sait pas !

Screenshot-288

-Je suis désolée.

-Tu ne vas pas faire ça à ma fille ?

Screenshot-290

 

Teri avait pris la parole, pour la première fois depuis son arrivée. Sa voix… Sa voix est cassée, mais dans le fond, ces intonations, elles aussi, elles me sont familières… Qui est-elle ?

Screenshot-294

 

-Je suis désolée, mais encore une fois, vous saviez que Charlotte n’était la fille de…

Screenshot-292

-Putain, Emily !!

 

J’avais hurlé ça alors que je venais de faire le lien. Emily me regarde de travers. Je m’excuse doucement en reprenant mes esprits. Un peu nerveuse, je me mets à rire.

 

-Pardon, mais putain, mais… -Je rigole à nouveau, Emily me regarde avec des yeux pas possibles, tout comme les deux adolescentes. - Je crois que tu vas regretter ce que tu as dit, chérie !

 

Je cale une main sur ma hanche en reprenant mon souffle. Je me tourne vers « Teri » :

Screenshot-295

-Attend… Est-ce que j’ai raison ? Oui, oui… Oh bordel, Ariane, je suis tellement désolée…

-Ari…

 

La voix d’Emily s’étouffe. Elle devient rouge. Je nous revois à l’époque de l’Académie. Comme dressée sur un ressort, elle se relève brutalement et se met droite devant notre ancienne directrice.

Screenshot-296


-Mon DieuSim… Je… Je ne sais pas quoi dire… Ariane…

Screenshot-297

Le visage d’Ariane était changé. Pour sa défense, il s’est bien écoulé un quart de siècle -et pas les meilleures années de nos vies- depuis la dernière fois que nous l’avons vue. Son visage est creusé (autant par les rides que par la douleur), ses paupières semblent fatiguées. Malgré une apparente coloration de cheveux, elle porte bien sa cinquantaine d’année. Sa voix elle-même est changée, comme si chaque mot était un effort douloureux. Plusieurs cicatrices apparaissent sur ses mains et sur ses tempes, cachées par une lourde frange. Mais son regard… Il est franc, assumé, fier et confiant. Elle n’est plus notre Ariane, la directrice angoissée, toujours parfaite, celle à qui je reprochais d’être irréprochable.

Emily avait aussi observé tous ces changements.

 

-Oh, Ariane… Que t’est-il arrivé ?...

-Je vous en supplie, Emily, Milah, sauvez ma fille !

 

Emily baissa les yeux.

Screenshot-301

-C’est l’ancien gouvernement qui a créé ce laboratoire. C’est eux qui en ont fait les closes et prévu le moindre détail. Les règles du laboratoire sont intouchables, même par moi. Le plein-pouvoir y est accordé au directeur. Évidemment, j’ai cherché à savoir ce qu’il s’y passait. Bien sûr que j’étais concernée par ton avenir, Charlotte. Je ne veux pas voir Roxanne malheureuse et je serais affectée par ta mort… Je ne suis juste pas parvenue à obtenir ce que je voulais. Ils semblent avoir le droit de vie et de mort sur toi, et, légalement, si je tente quelque chose contre cela, la justice défendra le laboratoire.

-C’est injuste !

Screenshot-291

-Et immoral, oui. Je n’ai même pas les noms des personnes travaillant dans ce foutu laboratoire, j’ignore même jusque sa localisation. Comme la loi les protège, ils vont s’en servir contre quiconque te protégera, toi.

Screenshot-302

 

Ariane enchaîne.

 

-Sauf si vous prenez un coup d’avance sur eux !

-Pas sûre que cela suffise…

Screenshot-299

-Mettez Charlotte sous les projecteurs, jouez leur jeu avant qu’ils n’aient eu le temps de le faire, mais faites d’eux les coupables avant qu’ils fassent de vous des ennemis publics.

-La loi reste de leur côté.

-Peu importent les lois ! Dans un tribunal, il ne faut pas convaincre le juge mais les jurés, le peuple ! Faites que Charlotte soit aimée du peuple et ils ne pourront rien contre elle !

 

J’approuve les paroles d’Ariane d’un hochement de tête à l’intention de ma femme.

Screenshot-300

 Ça peut se tenter. Emily ne semble pas contre non plus, mais je devine qu’elle mesure les risques.

 

-On peut faire cela… Si on fait une guerre médiatique, on peut limiter les mouvements de foule. Mais nos deux familles seront en danger quand même ! On peut tenter de se protéger en jouant les ignorants. Nous devons faire comme si nous ne savions pas ce que le laboratoire compte faire de Charlotte, et se comporter avec elle comme si elle était notre fille, d’un point de vue public, au moins.

 

Charlotte hoche la tête. Roxanne lui prend la main pour la rassurer et lui sourit.

 

-Mais j’ai quand même un problème avec ça… C’est que j’expose Roxanne aussi, par la même occasion. Elle est ma fille et ma première priorité, avant tout le reste.

Screenshot-303

L’intéressée prend la parole :

 

-Alors fait le pour moi !

Screenshot-304

Emily semble surprise, mais elle n’ira jamais à l’encontre de Roxanne.

 

-Charlotte, il est préférable que tu ailles vivre chez nous, je pourrais plus facilement m’assurer de votre sécurité ainsi. Ariane, installe-toi à la Rhéa aussi ! Marilyn sera à vos côtés et je vous obtiendrais une protection rapprochée dès ce soir. Ne retournez pas à votre appartement. Dorénavant, évitez les lieux que vous fréquentez d’habitude. Je m’assurerais que tu puisses poursuivre tes cours malgré tout, Charlotte. Je vais régler les derniers détails. Je vous fais raccompagner à la villa dès maintenant !

 

Nous nous saluons et Ariane et Roxanne sortent. Charlotte les suit après nous avoir remercié. 

Screenshot-307

A leur sortie, je m’écroule sur le siège face au bureau d’Emily.

 

-Fffu, je m’attendais pas à ça !