DEP:

 

-Emil ?

Le cri mourru. Sa bouche était toujours ouverte, ses yeux pleins d'effrois, mais le silence avait prit le dessus. « Bordel, une vision, encore une vision. C'était quoi cette fois ? »

-Eh bah, Emily, t'es folle ou quoi ?

Ariane et Eira arrivère en courant, et Eira stoppa sa course dans l'entré du salon. Evidement, elle avait lu l'esprit de l'adolescente, elle savait.

 



 


             *3 ans plus tot *

* Toc toc toc *

-Entre, Ariane, entre !

-Jill, tu voulais me voir ? 

Screenshot-252

Ariane trouva sa patronne assise dans le fauteil du bureau, un livre de Conan Doyle à la main. Elle le posa et se leva lorsque la jeune femme entra. Jill, actuelle directrice de l'Académie adolescente, semblait toujours bienveillante envers Ariane, sa petite protégée, et Ariane le lui rendait bien : Jill s'occupait de son éducation de sorcière depuis son enfance, et elle lui avait permit de rester à l'Académie, même après sa majorité en devenant éducatrice. Ariane avait ainsi pu assister à la division de l'Académie en deux sections : l'Académie enfant et l'Académie adolescente. Jill avait toujours été satisfaite de sa jeune élève, et cela avait influencé sa dernière decision.

Screenshot-250

-Oui, Ariane, ça fait quoi ? 5 ans que l'on travaille ensemble ? Ecoute, il faut que je te parle de mon projet.

 

La jeune Ariane aquiesca, attendant la suite.

 

-Je vais quitter l'Académie, j'ai l'intention de faire du social !

-Tu veux partir ? Mais, Jill ?

-T'inquiète pas ma grande ! Et puis je me sentirais plus utile qu'ici, tu fais si bien ton boulot que je ne m'inquiète pas !

-Tu vas prendre quelqu'un pour te remplacer ?

-Oui, il faut une nouvelle directrice ! J'y ai un peu réfléchit, et... mmmh... Ben ce serait toi !

-Moi ?

Screenshot-251

-Oui...

-Mais, Jill, je ne peux pas, tu peux pas faire ta crise de la quarentaine et me laisser gérer tout les ados toute seule !

-Et pourquoi pas ? Ariane ! Tu es parfaite ! Regarde, même tes dons sont parfaits ! Tu peux influencer les pouvoirs des autres ! Crois moi, ça te sera utile !

-Et Alma ?

-Alma ?

-Si je suis inquiète, ou que j'hésite, elle le sentira ! Elle n'a aucune maîtrise de ses pouvoirs, et je ne suis pas sûre d'être capable de l'aider !

-Eh bah moi, je suis sûre du contraire ! Ecoute, si tu as un problème, tu m'appelles, et si tu vraiment c'est urgent, tu cris après ta mère, c'est obligé qu'elle réagisse !

Screenshot-253

Ariane tenta un sourire peu assuré et se réfugia dans les bras de Jill. Il y avait alors 5 élèves, à l'Académie, mais en cet période proche des vacances, deux jeunes filles allaient bientôt quitter les lieux. Resteraient Prue, Lou et Alma. Les deux premières étaient très bonnes amies. Elles avaient respectivement 16 et 15 ans, et envisageaient de faire des études de médecine, et de se mettre en collocation. La vraie inquiétude d'Ariane était la dernière, Alma. Du haut de ses 14 ans, la jeune fille n'était jamais parvenue à se faire des amis. Ainsi, elle restait souvent dans son coin. Son don semblait d'avantage être une malédiction, puisqu'elle ressentait les émotions des autres extrèmement fort et réagissait en créant des saignements chez les autres ou sur elle même. Ni Jill ni Ariane n'avaient pu l'aider à maîtriser son pouvoir, et il fallait toujours faire attention à épargner la jeune fille de toutes émotions.

Screenshot-254

Suite au départ de Jill, Ariane était vraiment anxieuse. Tout ce passait pourtant bien, Prue et Lou aidaient énormément Ariane à trouver ses marques, mais cette dernière prenait grand soin d'éviter Alma, tout en essayant de rester discrète auprès des deux autres pensionnaires. Cependant, faire demi-tour lorsqu'Alma était présente dans la salle à manger fut bientôt remarqué par Lou, qui s'empressa de diffuser l'information à son amie. 

Screenshot-255

Les deux filles furent déçues du comportement de leur nouvelle directrice, et ne manquaient pas de faire des sous-entendus à Ariane, même en présence d'Alma. Elles en avaient fait leur nouveau jeu.

Screenshot-257Après quelques semaines, le temps était venue de faire une réunion pour réattribuer les chambres pour les nouveaux élèves. Ariane n'était absolument pas confiante, elle craignait les sous entendus des deux jeunes filles mais elle craignait encore plus de devoir controler la totalité de ses émotions. 

Screenshot-259

Lorqu'elle entra dans la pièce, elle remarque de suite les regards en coin que se jetaient Prue et Lou. Elle souria à Alma, qui la fixait, feignant d'être dans son élément.

Screenshot-258

-Bon, les filles, il faut qu'on parle des chambres. Lily vient de fêter ses 18 ans, donc elle quitte l'Académie, mais Marley reviendra. Elles partageaient la même chambre, ce qui veut dire qu'on a un lit de libre. Alma peut aussi... Partager sa chambre... Enfin, je pense... Mais je ne pense pas qu'il soit pertinent qu'elle... Enfin que tu sois avec la nouvelle élève... Jade... Alors, humm... Peut être qu'il vaut mieux que tu gardes ta chambre pour toi... Enfin, je crois...

Screenshot-260

Hésitante, elle pivota vers la cheminée, allumée, rassurante, prenant le temps de respirer pleinement. Elle tourna la tête vers ses élèves. Alma pinçeait les lèvres. 

Screenshot-262

« Mince, il faut pas que j'hésite, comme ça ! Sois ferme Ariane, sois ferme. ». Un nœud se forma dans son estomac. Prue regardait tantot Ariane, tantot Alma.

 

-Alors, euhm.. On va pouvoir, je pense... Enfin, Lou et Prue, vous restez dans la même chambre... et Marley pourra acceuillir Jade... Ça devrait se passer correctement... Non ? Vous pensez ?

 

Alma se leva. Elle murmura « je reviens », si faiblement que personne ne l'entendit, puis, alors qu'elle partait, elle se stoppa soudainement, montant les mains vers sa tête. 

Screenshot-264

« Merde, merde » pensa Ariane. « Ça peut pas se passer si mal ».

 

-Alma, ça va, détend toi, tout va bien, on discute juste de l'attribution des chambres ! Ça va...

 

Une larme coula sur la joue de la petite blonde. Sa bouche s'ouvrit, comme pour crier, mais aucun son n'en sortit. Ses yeux étaient dans le vide. Elle luttait, intérieurement.

Screenshot-265

-Regarde moi, tout va bien, Alma !

 

Elle s'écroula finalement, portant à nouveau les mains à sa tête. 

Screenshot-266

Ariane ne savait plus quoi faire, elle eut un mouvement de recul. « Maman, j'ai besoins de toi, EIRA, mince ! Réagit ! EIRA ! ». Prue se pencha sur sa camarade.

 

-Hey, Alma, tu viens, on va faire un tour sur la terrasse, ça te fera du bien, un peu d'air frais, hein ?

 

Ariane, réagissant au fait que son élève n'avait pas à prendre des risques, se pencha à son tour sur la petite Alma afin de s'assurer qu'elle ne se soit pas blessée. Elle voulu l'aider à se relever, mais avait peur que le fait de la toucher empire son état. Prue, elle, n'hésita pas, mais la lacha soudainement.

 

-Alma, allez, vient. Alma … Tu me fait mal.

 

Elle posa une main sur sa joue, pour souligner le fait qu'elle avait mal à la tête. Mais elle vit le sang qui coulait sur sa main en la décollant de son visage. Elle se tourna vers la directrice qui fixait Alma.

 

-Ariane...

Screenshot-267

Ariane se tourna enfin vers le visage ensanglanté de son élève. Prise de terreur, elle recula. Prue paraissait étonnement calme, si ce n'était ses yeux qui viraient progressivement au rouge et le sang mélé aux larmes qui emportaient son mascara le long de ses joues. D'un nouvel élan de douleur, elle fut prise de spasmes.

Screenshot-268

-Ariane, Ariane, j'ai mal !

 

Ses larmes redoublèrent. Lou s'était levée, voyant le visage de son amie.

Screenshot-269

-Prue...

 

Ariane ne savait plus quoi faire, en fait, elle ne pouvait plus rien faire. 

Screenshot-271

Elle appelait Eira dans sa tête, aussi fort qu'elle le pouvait, ajoutant, entre deux appels « Pitié, qu'elle ne soit pas condamnée, par pitié.... ». De toute manière, si elle ne l'était pas encore, elle le serait si personne ne calmait la source de ce mal. En effet, il ne fallut pas longtemps à Prue pour s'écrouler, inconsciente. 

Screenshot-272

Lou cria, se jetant au sol, au plus proche de son amie, et Alma murmurait de manière inaudible. Ariane se tourna vers Alma. 

Screenshot-277

Il y avait peut être encore quelque chose à faire, peut être qu'il y avait encore une chance de tout arranger. Ariane utilisa sa magie et supprima les dons d'Alma.

 

-Alma...

Screenshot-279

 

La jeune fille leva le visage vers Ariane, qui tentait de la calmer, mais finit par fuir le salon. 

Screenshot-280

Personne ne courut après elle, puisque Lou annonça, à ce moment :

 

-Oh non, merde, merde, non ! Non... Elle est morte, Ariane, putain ! Prue ! Elle est morte, non !

 

Ariane se figea, et seuls les pleurs de Lou résonnèrent. Eira apparut alors, répondant enfin aux appels de sa fille. 

Screenshot-281

Elle fut tout aussi effarée de la vision qui s'offrait à elle. Ariane ne se tourna même pas vers sa mère. Elle arrivait trop tard, elle était inutile. De fait, Eira comprit aussitôt son erreur.  

Screenshot-283Erreur que jamais Ariane ne lui pardonna.


 

output_44Iz24

 

 Ariane attrapa Emil par les épaules et l'accompagna gentiment jusque dans la salle à manger, où elle lui proposa de s'asseoir.

Screenshot-335

-Ariane...-Emil, que s'est-il passé ?
-Tu étais là, c'était quoi ? C'était où ?Screenshot-336-De quoi tu parles, Emily ?
-Elle est morte ? Elle est morte la fille ? Pourquoi ?
-Tu as eu une vision, c'est ça ? Qu'as tu vu ?
-Toi... Le salon, il était jaune. Il était jaune avant ?
-Ah, l'accident. C'est ce que tu as vu, n'est-ce pas ? Tu as vu Prue ? Tu nous as entendues, et ça à influencé ta vision, c'est ça ?
-Prue... Je sais pas, une fille morte, avec du sang, et les yeux rouges, et...
-C'est Prue.
-Mais il y avait deux filles, et elle, et toi !
-Je sais, je sais. Ecoute, ses évènements se sont produits il y a trois ans, Prue est morte d'hémorragie interne. Officiellement, on a conclu à une rupture d'anévrisme.
-Officiellement ? Comment ça, « officiellement » ? Et la petite blonde alors ? c'est elle qui l'a tuée, hein ?
-L'histoire est plus compliqué. C'était accidentel, et c'était ma faute, Emil. Alma a tué Prue parce que je n'ai pas agi correctement. Par ma faute, les deux jeunes filles sont mortes. Alma s'est suicidée, dans les jours qui ont suivi la tragédie. L'accident.

PhotoFunia_Diptych_Normal_2016_05_22_10_06_56


-Toi ? -Emil...
-Comment ? Comment tu peux être responsable ?Screenshot-337-Si j'avais usé de mon pouvoir correctement, et si je n'avais pas tenté de fuir le pouvoir d'Alma, elles seraient encore vivantes.

La jeune rousse commençait à se calmer. Interieurement, le ressentit était fort. Bien trop fort. Elle en voulait à Ariane, et pourtant... Elle n'avait même pas vécu la scène. Elle l'avait simplement vu. Mais c'était fort, comme sentiment, si fort...

Screenshot-338

-Emily, les filles nous attendent.
-Oui, je sais...

Sans rien ajouter, et comme si de rien n'était, Emil prit place à côté de Milah. Elena tendit le bras pour venir poser sa main sur le genou d'Emil avec un regard se voulant rassurant qu'Emil se contenta d'éviter.

Screenshot_330

 Eira prit la parole.

Screenshot_331

-Je ne vais pas faire mille détour ni tenter d'édulcorer la raison de ma présence ici, je m'en excuse par avance. Mesdemoiselles, je vous demande votre attention la plus complète.

-Ça démarre bien...

Milah, éternellement Milah et ses remarques qui lui valaient un regard noir de la part de la directrice.

Screenshot-339

-La magie existe sous tellement de forme qu'il est impossible de tenir une liste. Cependant, depuis toujours, deux branches se font la guerre : la sorcellerie, c'est à dire nous, et le vaudouisme. Même si nous le mentionnons peu, vous devez déjà en avoir entendu parler. C'est une guerre discrète. Le plus souvent, nous nous contentons de respecter les territoires que chacuns s'attribue, mais il arrive que les tensions provoquent un combat. Cela nous met souvent à cran. A ce jour, j'ai remarqué que mes déplacements étaient suivi. Ils se cachent mais je sens leur présence, partout où je me rends. Ariane a aussi remarqué que le bâtiment de l'Académie était souvent surveillé par des inconnus. Aussi pensons-nous que nous sommes espionnés, et que un espion se trouve même parmis nous, entre nos murs, ici, à l'Académie, ou alors ailleurs, dans un autre des lieux dont nous occupons la gérance.

Eira marqua une pause, le temps que les adolescente comprennent la situation. Si Riley était impassible, Elena ressentit un frisson à l'idée de se trouver au centre d'un combat dont elle ne souhaitait vraiment pas faire part. Emil, elle, repensa à sa grand mère, Kanru, qui était elle-même élève de sa mère, sorcière vaudou. Cela fairait-il de Kanru l'ennemi de toute les personnes présentent dans cette salle ? Ariane reprit la parole.

Screenshot_333

-Bien entendu, si nous avons prit la décision de vous en parler, c'est que certaines mesures doivent-être prises. Vous comprendrez donc que nous ne pouvons plus vous laisser errer comme vous en avez prit l'habitude. A partir de maintenant, je vous veut dans l'Académie jour et nuit. Est-ce clair, Riley, Milah ? Et je suis désolée, Elena, mais ton groupe devra se passer de ta présence autant que possible. Tes répétitions seront réduites de moitié. J'espère que ces nouvelles règles seront respectée à la lettre. C'est bien clair ? … De toute façon, les vacances arrivent bientôt, vous aurez l'occasion de vous détendre un peu. Merci de votre attention.
-Eh bah merde...

En réponse à Milah, Elena haussa les sourcils. Effectivement, ce n'était pas bon présage. Riley se leva et disparue dans le couloir par lequel la directrice et la Première étaient sortie quelques minutes avant. Emil s'enfonça dans le sofa.

-Ça craint.
-P'tain ! J'ai une soirée, moi, demain !

Elena sembla surprise de la réaction de la blonde.

-Pardon ? On parle de guerre, et toi tu penses qu'à faire la fête ?

A son tour, Milah se leva et quitta la pièce, sans rien ajouter, laissant Elena et Emil. Cette dernière semblait peut rassurée.

-Il va se passer quoi, maintenant ?
-Rien de plus que ce que Ariane a dit, j'imagine. En tout cas, on sait enfin ce qui tracasse tant Ariane !
-Ce qui la tracasse ?
-Bah oui ! C'est vrai que tu la connais pas depuis longtemps, mais l'année dernière, elle était hyper affective ! Enfin, beaucoup moins tendue qu'elle ne l'est maintenant. Je crois que c'est mauvais signe.

Emil soupira. Elle avait appris trop de choses en à peine une demi heure, sa tête allait exploser. Elle prit la décision de monter dans sa chambre. Au pire, elle y trouvait Riley, ce qui n'était pas plus mal puisqu'elle avait besoins de calme, et que personne n'est plus discret qu'une passe-muraille muette. Emil fut cependant étonnée de ne pas l'y trouver, mais ne s'en plains pas. La journée reprit vite son cours, comme si de rien n'était. Emil s'installa dans la bibliothèque, pour passer sa soirée sur l'ordinateur. Elle en profitait pour trainer sur les réseaux sociaux et envoyer des nouvelles à sa famille. Elle ne recevait pas grand chose de sa mère, sans grande surprise, mais ce jour là, elle avait recu un mail de son oncle Amaro.

Capture

La rouquine était contente : Sa famille semblait aller bien. Elle espérait vraiment que la mission de sa grand mère ne durerait pas plus d'une année, parce que, comme le disait Amaro, ça faisait plus de 5 ans qu'elle ne voyait plus aucun des membres de sa famille. En fait, avant ce mail, elle pensait même qu'ils avaient coupés les ponts, par la force des choses. Elle fut rassurée d'apprendre qu'on ne l'avait pas oubliée, et étonnée de découvrir que son deuxième oncle semblait se créer un semblant de famille à lui.
Elle éteignit l'ordinateur pour rejoindre sa chambre. Il fallait qu'elle révise un peu, avant d'aller dormir.

Screenshot_340

-Emil ?

Elena et Ariane se trouvaient dans le petit salon de l'étage, en discussion apparement sérieuse, vu qu'Ariane continua de regarder ses pieds même après qu'Emil ne se soit avancée.

-Il se passe quoi, encore ?

Screenshot_341

Elena lui fit un sourire, avant de répondre :

-C'est pas grave, rassure toi !
-Oui, enfin, Riley a encore disparu !

La voix d'Ariane était froide.

Screenshot-342

-C'est bon Ariane, ne t'inquiète pas, on va la retrouver. En plus, Riley est bien trop intelligente pour se mettre en danger, tu le sais bien !

Elena semblait vouloir paraître rassurante. Emil se demanda si Ariane avait vraiment sa place, en tant que directrice.

-Elena, tu saurais la localiser, n'est-ce pas ?
-Oui, bien sûr, c'est mon pouvoir.
-Bon, bah on attend quoi ? On y va ?

Ariane releva la tête.

-Arretez ! Je peux pas vous laisser partir comme ça !

Emil, qui était déjà partie fit demi-tour, quelque peu énervée par le comportement d'Ariane.

-Non, ça suffit ! On va récupérer Riley, d'accord ? Et on va la ramener. Tu as peur de quoi ? Ça à un rapport avec la dame noire, hein ? Toute cette histoire de vaudou et de guerre ? Cynad... Ça à un rapport avec elle ? Eh bah tu sais quoi ? J'ai pas peur d'elle. Je l'ai déjà repoussée, et j'étais qu'une enfant. Donc maintenant, je vais aller chercher Riley, et je vais m'assurer qu'elle aille bien. Et si quelque chose arrive, on se défendra ! C'est pas à ça que sert cette école ? Nous apprendre à nous défendre ?

Emil sortit, trainant Elena derrière elle, sans attendre la réponce d'Ariane. Elle eut quelques remords : Ce discours allait sonner comme un échec, dans la tête d'Ariane, c'était sûr. Elle ne l'apprécierait pas. Une fois dehors, Emil marqua une pause.

-Elena, tu sais conduire ?
-Je suis trop jeune !
-Ah ouais ?
-J'ai 14 ans !
-ah... On croirait pas...

Du haut de ses 15 ans, Emil ne saurait pas conduire de véhicule non plus. Elle poussa un soupir.

-Ça fait loin, l'endroit où est Riley, à pied ?
-Qui a parlé d'y aller à pied ?

Elena avait un sourire en coin. Elle posa la main sur l'épaule d'Emil et le décors changea du tout au tout. L'espace sombre mais famillier et rassurant de l'Académie avait laissé place à une grille froide, noire et tordue, dans un lieu où les arbres semblaient morts. On aurait dit que l'automne était tombé plusieurs mois plus tot, ici.

Screenshot-343

-On est où ?

Elena indique l'inscription qui surplombait le portique.

-On dirait bien qu'on est au cimetière de la ville !
-Ah ouais ? On dirait qu'on est loin d'Hidden Spring ! Il fait froid ici !
-Et en plus le ciel se couvre, il va pleuvoir !
-Dépêchons nous, alors !

Screenshot-344

Malgrés la dernière injonction d'Emil, aucune des deux ne bougèrent. L'endroit était tout sauf acceuillant. Elena tremblait, de froid, de peur ou peut etre des deux. Emil decida de passer devant elle.

-Suis moi !

Un chemin de terre boueuse se dirigeait vers la droite, conduisant dans une sorte de petit champs de tombe. Avec les ombres de la nuit, Elena ne trouvait vraiment rien de rassurant à ce lieux. Au loin, une tache noire se détachait, dans l'obscurité. 

Screenshot-346

Emil reconnu Riley aussitôt. Elle attendit d'être plus proche pour lui parler. La jeune fille semblait dans ses pensées, elle ne quittait pas des yeux une tombe vieille d'au moins 10 ans sur laquelle le nom avait été en partit défoncé par des vandales.

-Hey, Riley ? Qu'est-ce que tu fous là ? Ariane s'inquiète ! Tu devrais être à l'Académie !

Screenshot-345

Riley haussa les épaules comme seule réponse. Elena rejoingnait les filles, et se pencha sur la tombe. Elle éclaira ce qu'il restait de l'écriture avec son téléphone.

-« Cal.....e », c'est qui ?

A la moue que fit Riley, elles comprirent qu'elle ignorait l'identité de la personne qui gisait sous leurs pieds. Emil se lança dans les suppositions.

-« Cal....e », ça pourrait être quoi ? « Caleb ? »
-Non, il n'y avait pas de lettre après le « e » !
-et « Caleb » avec un « e », ça existe pas ?
-Ça m'étonnerait... J'ai du mal à trouver ! Qu'est-ce que tu faisais là, Riley ?

 

Riley commença à ajouter les mains, de manière plus timide que précédement. Elena traduisait, à voix haute.

Screenshot-352

-« Pourquoi tu veux savoir... J'avais juste... Envie de venir ». Oui, mais pourquoi ici ? … 

Screenshot-353

-... « Je sais pas... Tu … » non, je crois pas aux fantomes...
-Moi j'y crois ! Ah... Ça y est, il se met à pleuvoir !Screenshot-347-« C'est comme si j'étais proche de ce type »... Proche ? Pourquoi ? … Bon, Riley, vient, on rentre ! Je crois qu'on est sur un territoire vaudou, ici.

Riley aquiesca. Au moins, elle était conciente qu'elle n'avait rien à faire là. Les trois jeunes sorcières ne restèrent pas beaucoup plus longtemps, elles se téléportèrent à l'Académie, où elles rejoinrent bien vite leurs lits après avoir rassuré Ariane.

***

Au matin, le petit déjeuner se passa dans le plus grand calme. En fait, Ariane et Elena semblaient ne pas avoir dormi. Emil, elle-même, ne pouvait se vanter d'avoir passé une bonne nuit. Trop de chose s'étaient bousculées dans sa tete. Ainsi, aucune des filles n'ouvraient vraiment la bouche. Riley avait vite terminé ses pancakes avant de rejoindre le bureau. Milah ne tenait plus. Elle fut la première à rompre le silence.

-Sans déc', y a vraiment personne qui passe les vacs ici ?Screenshot-366-Je reste.
-Euh, Ariane, sans vouloir te blesser, c'est pas à toi que je parlais, hein...
-J'aurais pu m'en douter. En tout cas, même pendant les vacances, vous devez rester vigilantes, les filles. Vous êtes toutes des cibles potentielles. D'autant plus que des batailles peuvent avoir lieu à peu près n'importe où...Screenshot-369-Waouh, c'est pas hyper rassurant...
-Effectivement, Elena.
-Mais, au juste, vous le savez d'où, que vous êtes espionnés ?Screenshot-364-Que NOUS sommes espionnés. On est sûrs de rien, ce sont des supposition, mais on ne peut pas prendre de risques. L'information nous vient de plus haut.
-Y a quoi, plus haut ?
-Toute l'organisation, dont le conseil, présidé par la Première.
-En tout cas, ça va pas être joyeux, les vacances, cette année !
-Non, non, non, Emil, surtout, vous en profitez ! Mais en attendant, il vous reste encore 3 jours de cours, et croyez moi, on a du boulot !

Screenshot-363

On put entendre Milah pousser un long soupir, qui eut la faculté de faire sourire Emil. Milah avait cette étrange faculté de se moquer de tout ce qu'il pouvait se passer. C'est d'ailleurs ce qu'elle fit, aussi royalement que d'habitude, les 3 jours suivants. Elena avait quitté l'Académie la veille du départ des autres filles. Elle partait en vacances à l'étranger avec sa famille.

Screenshot-375

-Y aura ta sœur ?
-Non, Jade est en tournée ! Mais on se verra un peu, avant la fin des vacances. Et toi, tu vas voir qui ?
-Toute ma famille, je vais aller chez mes grands parents !
-Pas chez ta mère ?Screenshot-376-En ce moment, ma mère vit chez mon oncle, et ils sont 6 dans la petite maison, donc on y serait un peu à l'étroit, mais je pense qu'elle viendra chez ses parents, pour qu'on soit ensemble !
-Ce serait cool, je te souhaite de très bonnes vacances, Emil !
-Merci, Elena, toi aussi !
-Tu parles, les voyages d'affaire de ma mère, c'est pas la joie !
-Quoi ? Tu préfèrerais te taper ton père et ta belle-mère pendant les 3 semaines ?

Le visage souriant de la jeune brune se tordi en grimace de dégout.

-Ah, oui, certe... C'est pas plus mal, avec ma mère...
-Promis, on se skype !Screenshot-370-Tu vas me manquer, pendant tout ce temps ! Rentre bien, et on se revoit vite, hein ?Screenshot-373-Bah bien sûr, tient !

Emil regarda Elena s'éloigner, en taxi. Elle rigola doucement, en se disant qu'elle aurait tout aussi bien pu se téléporter. Emil ne tenait plus en place. Elle était tellement impatiente de retrouver sa famille ! Sa valise était déjà bouclée depuis quelques jours. Lorsque son taxi arriva, elle prit à peine le temps de dire « au revoir » aux autres habitantes de l'Académie. Elle s'en alla sous le regard bienveillant d'Ariane, qui se voyait déjà devoir supporter les râleries et rebellions de Milah pendant toutes les vacances.
Assise à l'arrière du taxi, Emil observa le paysage sur le trajet qui la menait à la gare. Hidden Spring était un bel endroit, mais après 5 ans d'absence, son Twinbrook natal lui manquait. Elle allait prendre le train, et dans trois heures, elle serait à la maison. En regardant le paysage défiler, elle se le répetait : elle rentrait enfin chez elle, quand bien même cela n'était que pour quelques jours. Et au fond d'elle, elle se sentait déjà plus sereine.

 



Et voilààààà! Un chapitre sur mmh.... Pas grand monde, un peu Riley, un peu Alma...

Je vais essayer de vous résumer le système de l'Académie. Elle est dirigée par la Première, qui préside aussi le conseil, une sorte de gouvernement propre aux sorcières. Il existe d'autres formes d'organisation, dont j'aurais peut etre l'occasion de parler plus tard. Au début, l'Académie adolescent était le seul bâtiment pour tout les enfants sorciers. On pouvait y entrer de 6 à 18 ans. 8 ans avant notre histoire, l'académie se sépare en deux branches: l'Académie enfant, qui se situe dans une autre ville, acceuille les jeunes de 6 à 13 ans. Depuis ses débuts, c'est Sarah qui s'en occupe (Ce nom n'avait rien à voir avec toi, Sarah, mais au final, je trouve qu'il te permettra peut etre de reconnaitre le sim que j'ai utilisé pour la créer.... On la verra mieux dans les chapitres à venir, mais je crois qu'elle est déjà apparue). L'Académie adolescent acceuille les jeunes de 14 à 18 ans. Avant, Jill s'en occupait avec l'aide d'Ariane, mais Ariane en a obtenu la responsabilité 3 ans plus tot, d'où l'accident. Suite à celui-ci, le salon à été repeint, comme vous aurez pu le remarquer, c'est la raison pour laquelle il est beaucoup plus moderne que le reste du bâtiment.

Voilà, voilà! Je n'ai pas grand chose à dire sur Alma, c'est une fille mignonne, mais un peu solitaire, surement à cause de son pouvoir. Elle n'est pas la seule sorcière à ne jamais parvenir à maîtriser son don, mais dans son cas, ça à causé pas mal de problèmes... Alma signifie simplement "Âme" en espagnol et en portugais, ce qui, quelque part, rejoins son don de percevoir les émotions des autres, et "jeune fille", en hébreu, ce qu'elle restera, étant donné qu'elle est morte... En fait, elle est tout le contraire de Riley! Mais je parlerais d'elle plus tard ;)

Voilà, la famille Gacyle me manquait de trop, alors je rentre à la Rhéa pour un chapitre un peu hors sujet, dans deux semaines, et je poursuivrais par la suite l'histoire telle que prévue. Je vous dit donc à très bientot ;)

(P.S: Z'avez vu? Je suis dans les temps :D )