Coucou!!

Un chapitre plus petit que d'habitude, erreur de découpage! Mais promis, je reviens dans les deux semaines à venir ;)



DEP :

Emil est devenu-e un-e belle enfant, aux étranges rêves, que Kerry suppose être des visions. Toute la petite famille commence à s'inquiéter lorsqu'Emil rêve la mort de ses parents. Cela semble d'autant plus inquiétant qu'iel et sa mère se sentent observé-e-s. 



 

 

Quand Oliver se leva, se matin là, il fut surpris d'être seul dans le lit. Il avait pourtant l'habitude de se lever avant sa femme. Petit à petit, il se rappela qu'Emil les avait rejoint dans la nuit. Il tourna la tête vers la table de nuit où le réveil affichait 6h. Il se leva et prit le chemin de la salle à manger. Kerry et Emil étaient là, en train de jouer au domino, un des seuls jeux qui obtenait l'entière concentration de Kerry. Emil fut la première à le remarquer. Il embrassa les deux femmes de sa vie, et se dirigea vers le frigo.

Tibor arriva à ce moment, visiblement prêt pour sa journée, alors que le reste de la famille trainait en pyjama.

 

-Bonjour, Tibor. Vous vous levez de bonne heure !

-Toujours, Oliver. Emil n'a pas école aujourd'hui ?

-Si, si, faut que j'aille me préparer mais je finis d'abord la partie, je gagne.

-Pourquoi êtes vous debout si tôt ?

 

La question s'adressait à Kerry, mais c'est Emil qui répondu :

 

-On n'arrivait pas à dormir. Et voilà ! J'ai gagné !

 

Alors qu'Emil se levait pour rejoindre la salle de bain, un grand sourire aux lèvres, Kerry semblait contrariée de sa défaite. Oliver, en allant s'asseoir pour manger à côté de sa femme, l'embrassa sur le front en lui demandant s'ils rentraient chez eux. Kerry hésitat, mais fini par conclure qu'ils n'étaient en sécurité nul part, et qu'il vallait mieux rentrer, de toute façon.

Tibor sourit, il avait visiblement quelque chose à leur annoncer. En l'absence de Kanru, il avait décidé d'ouvrir des chambres d'hôtes à la Rhéa. Après tout, la maison était bien assez grande, et lui était seul.

 

Ainsi démarra la journée d'Emil. Iel suivait bien évidement les conseils de sa mère, continuant à affirmer qu'iel était un garçon, ce qui jusque là n'avait jamais été démenti. 

Screenshot-289

Son groupe d'ami était constitué d'élèves de 2 ou 3 ans de plus qu'iel, même si iel avait encore d'autres amis dans sa classe, et même dans les niveaux inférieurs. Iel était incapable de se contenter de quelques amis, il lui fallait toujours plus.

 

Dans les jours qui suivirent, Tibor pu enfin ouvrir ses chambres d'hôtes. Les deux premières clientes s'appelaient Krystal et Michelle.

Screenshot-288

Krystal s'installait à la Rhéa pour quelques mois. Elle souhaitait finir ses études avant de s'installer dans son propre chez elle. 

Screenshot-290

Michelle était un peu garçon manqué. Elle était à la Rhéa pour deux semaines, voulant simplement profiter du calme de la petite ville pour finir l'écriture de son livre. Emil et elle s'entendaient à merveille. Tant et si bien que Michelle promis de créer un personnage à l'effigie du « petit garçon ».

 

Finalement, les inquiétudes de Kerry et d'Oliver finirent par disparaître. Même après le départ de Michelle, Emil continuait à échanger des mails avec elle. Elle vivait désormais à Oasis Spring, son livre avait été publié, et immanquablement, Emil avait été absolument fan.

Kerry ne parvenait pas à comprendre l'engouement d'Emil pour l'école. L'enfant avait beaucoup d'amis, de bonnes notes, iel semblait respirer le bonheur et la joie de vivre. Kerry en était aussi étonnée qu'elle était contente qu'Emil ne connaisse pas les même problème qu'elle.

1

Un soir comme tant d'autres, elle s'assit dans le salon pour lire un livre, pendant qu'Oliver réparait le minuteur du four. Emil s'approchait de sa mère. De la manière qu'iel avançait, Kerry s'avait d'or et déjà qu'iel allait tenter d'obtenir quelque chose d'elle. Elle posa son livre à côté d'elle. C'est à ce moment qu'un grand souffle chaud vient hurler aux oreilles de Kerry, qui eut pour réflexe de proteger son visage et celui d'Emil. Quand la petite ouvrit finalement les yeux, elle poussa un cri. Elle savait pertinament ce que signifiait l'image qu'elle avait devant les yeux. C'était quelque chose qu'elle avait déjà vu un nombre incalculable de fois, peut être même qu'elle le voyait depuis toujours :

 

La porte d'entrée brulait.

2

 

Abasourdie, Kerry et elle mirent un certains temps à reprendre leurs esprits. Suffisament de temps pour que la porte soit réduite à l'état de cendre. Passant une jambe au dessus des petites flammes subsistantes, une grande femme aux cheveux noirs entra. 

3 ~

Sa peau avait d'étranges tatouages que Kerry savait avoir déjà vu. Emil se cachait derrière la petite table, dans un coin du salon. 

4

Elle savait pourquoi la femme était là, elle savait exactement comment tout allait se passer. Elle savait qu'elle ne pouvait rien faire.

Du sourire malicieux, le visage de la femme se fit dûr, semblant chercher quelque chose du regard.

4b

Kerry, de part les récits d'Eira, savait qui elle était, et surtout ce qu'elle cherchait. Elle se leva et osa lui faire face. Il s'agissait de Cynad, elle le savait. Et elle mourrerait ce soir. C'était aussi sûr. Mais si sa mort permettait à Emil de fuir, alors ce serait parfait. Elle leva la main, se souvenant de tout ce qu'elle avait ressentit en tuant Lilith. Elle n'avait qu'à faire pareil. Un instant de doute et Cynad l'envoya contre le mur du fond et l'y immobilisa. Oliver arrivait en courant pour soutenir sa femme, mais une force surhumains l'empêcha d'avancer, et commença à le soulever de terre.

5

Impuissant, il se mit à hurler. Kerry, retrouvant ses esprits, tentait de se relever avec la plus grande difficulté du monde. Oliver ne pouvait déjà plus crier, privé d'air par la sorcière vaudou. Il perdait ses couleurs en même temps que ses forces. Kerry voulu contrer Cynad en tentant à son tour de contrôler les gestes de son ennemie, mais blessée, les forces lui manquaient. Sentant qu'elle n'arriverait à rien si elle continuait à se fatiguer inutilement, elle dû relacher son emprise, et laisser libre champ à Cynad, qui esquissa un sourire malin alors que le cerveau d'Oliver fut enfin privé d'oxygène. Il rendait son dernier souffle lorsque son corps, relaché de toute forces, frappa enfin le sol. Alors que de la bouche de Kerry sortait un cri muet, Emil, elle, ayant assisté à toute la scène, oublia un instant qu'elle était cachée et poussa un hurlement de terreur, alors qu'elle réalisait que son père n'était plus.

6

 

Cynad sourit, satisfaite qu'elle était. Elle voulait la fille, et elle l'avait, sous les yeux. Elle n'avait plus qu'à l'emmener avec elle ou à la tuer, et elle n'aurait plus à craindre son pouvoir. C'était parfait, il fallait juste se méfier de la mère, trop dangeureuse pour être sous-estimée. Elle s'approcha de l'enfant, encore tétanisée, incapable même de penser au danger, mais à priori effrayée par la femme en noir. Emil savait, elle savait qu'après la mort de son père venait celle de sa mère. Dans cet ordre. Papa, Maman, Emil. Et encore, elle n'était pas sûre de sa propre mort. Qu'allait elle pouvoir subir de pire ? Il fallait rompre l'ordre. C'était ça, le prochain coup devait être pour sa mère, mais il fallait qu'Emil fasse en sorte que ce coup soit pour elle, c'était leur seule chance, changer l'ordre des attaques, rendre la suite imprévisible et destabiliser Cynad.

Rassamblant son courage, l'enfant fit abstraction de sa peur et regarda enfin les yeux gris de la femme. Dans d'autres circonstance, elle l'aurait trouvé belle et aurait adoré les tatouages étranges.

 

-Je suis là.

 

Trois mots dans un souffle, trois mots qui firent oublier à Cynad l'existence de Kerry. C'était gagné, Emil avait réussit, le prochain coup sera pour elle. Elle qui, toute sorcière qu'elle était, ne savait pas se défendre, mais ce n'était pas un problème, Kerry le ferait. Elle s'en sortira avec une blessure, mais vivante. Intérieurement, un rire pleins d'ironie enflait dans la poitrine d'Emil. Prêt à sortir alors que la femme en noir levait les bras.

 

-NON.

 

D'un ton ferme, l'attention de Cynad était à nouveau revenu à Kerry, qui courut entre sa fille et le danger. Emil voulu crier, elle voulu maudire sa mère d'avoir agit aussi tot. Kerry, ses joues pleines de larmes, son regard empli de la plus grande des colères se tenait là, immobile et prète à faire feu, alors que Cynad riait, d'un rire empreint de folie. L'une d'elle attaquerait la première, l'autre serait à sa merci.

 

7

 

 

Le jeu pouvait commencer.

 

 

 

A suivre...

 



Et voilà pour ce chapitre,

J'espère que vous ne m'en voulez pas trop! Pas de bonus pour cette fois-ci, Vous comprenez surement qu'on commence à arriver aux "choses sérieuses"!

"Witch Hunt" est le titre d'un épisode de Once Upon A Time. Pour une fois que quelque chose colle à mon histoire, j'ai décidé de l'utiliser!

Je suis peinée pour Oliver :( Je l'aimais bien, malgré tout!

Bref, suite au prochain chapitre, ne pleurez pas trop, d'ici là.... Gardez au moins quelques larmes pour la suite! ;)