DEP

     * Kanru *

L'hiver commence à tomber ici, il fait sacrément froid ! Amaro vient de rentrer du lycée, avec Venus, j'en ai profité pour leur laisser Colyn et partir faire des courses. En passant devant le dépot-vente, je me fige. Une épaisse fumée noire s'échappe des fenêtres du bâtiment. Des gens, effrayés, se précipitent à l'intérieur. Les pompiers semble tarder à arriver. Que s'est-il passé ? La fenêtre du rez de chaussé explose, dévoilant des flammes. Je laisse échapper un cri de stupeur. Il y a au moins 20 personnes à l'intérieur et autour du bâtiment, ils doivent partir ! Des sirènes retentissent. Est-ce les pompiers ? Non ! Une voiture de police arrive sur place. C'est criminel ? C'est un incendie criminel ? Qui pourrait.... Oh, Seigneur ! Non, c'est... C'est impossible... C'est....

 

Screenshot-304

 

« -KERRY »

 


 


 

    * Kanru *

 

La police arrive. Ecoutant les conseils paniqués d'une femme, ils embarquent Kerry. Etait-ce bien elle ? Etait-ce vraiment Kerry ? La police s'éloigne, les pompiers prennent leur place. D'un côté, je suis rassurée de savoir que l'incendie ne fera plus de victime, de l'autre, je suis totalement abasourdie. Cette fille ! Elle lui ressemblait tellement ! C'est... pas croyable... non... C'était moi ? Mon imagination. D'un pas robotique, je m'assois dans ma voiture. Moteur éteint, mains sur le volant, yeux dans le vague. Ai-je bien vu ?

Une demi heure s'écoule ainsi, avant que je ne sache quoi faire. Je met le contact, je dois en avoir le cœur net. J'essuie des larmes sur mes joues. J'ai pleuré ? Je ne m'en était pas rendue compte.

Soit, je prends la route, et j'arrive assez rapidement à destination. Je descend de la voiture et regarde le bâtiment.

Screenshot-305

Si c'était vraiment elle, si c'était ma Kerry, alors l'incendie n'est pas anodi

n. Elle en est la cause. Après tout, faire comme si tout ces dons de sorcelleries n'avaient pas existé, c'était mon choix, c'est par ma faute qu'elle ne maîtrise pas ses pouvoirs. C'est ma faute si tout est ainsi. Alors j'entre dans le commissariat. Je sens les regards sur moi. C'est elle, c'est sûr. J'entre dans la salle annexe à la salle d'interrogatoire. Elle est là, la jeune fille du dépôt-vente, silencieuse face au policier.

Screenshot-308

« -mademoiselle, je commence à en avoir marre. Je m'obstine à vous demander votre nom, alors que ce soit clair, si vous refusez, je vous coffre, avec ou sans nom !

-... »

 

De derrière la vitre, je poses la main sur le plexiglas. C'était elle. C'était Kerry. Mes jambes ne me tiennent plus. Je m'assoie sur un tabouret. Ma fille, mon bébé, mon trésor de l'autre côté de cette vitre...

Screenshot-311

« -Bon, écoutez jeune fille, que vous le vouliez ou non, on obtiendra les informations qu'on veut, alors je vais pas pousser, je vous laisse ici. Au revoir. »

Screenshot-7

 

Le policier sort. J'observe Kerry. Qu'elle est fine, elle paraît si faible, on dirait que cela fait des années qu'elle n'a rien mangé ! Quelques minutes plus tard, la poignée de l'annexe s'ouvre, ici.

Screenshot

« - Madame Gacyle ? On m'a averti de votre présence, connaissez vous l'interpellé ?

-C'est ma fille ! »

 

Les mots étaient sortis, à la fois soulageant et difficiles. Le policier eut un sourire en coin, comprenant la situation. Bien évidement, tout le monde savait pour la disparition de Kerry.

 

« -Ecoutez... Je n'obtiens rien d'elle, et je vais devenir fou ! Je ne sais plus vraiment quoi faire...

-Je... Je pourrais peut être la raisonner...

Screenshot-2

-Vous êtes sa mère si je ne m'abuse ! Cela ne serait pas autorisé !

-S'il vous plaît... Vous n'avez pas de meilleur idée de toute manière...

 

- … Bien... Je désactiverais les micros de la salle. Vous aurez une demi heure, ça vous va ? »

Screenshot-4

 

Une heure entière avec ma fille, c'était court, mais ça tenait du rêve !

 

« -Merci !

-Voulez-vous que j'appelle un de vos proches en attendant ?

Screenshot-5

-Je.. Oui ! Appelez mon fils s'il vous plaît, Amaro.

-Très bien, vous pouvez y aller dès que vous vous sentez prêtes madame, je vous laisse. »

 


 

* Amaro *

*Driiing, Driing*

 

« -Allo ?

-Bonjour, Amaro Gacyle ?

-C'est qui ?

-Police de Twinbrook.

-Ah la blague ! Eh, j'ai rien fait moi ! Laissez moi tranquille à la fin ! Je l'ai entièrement nettoyé votre tag !

Screenshot-16

-Monsieur, il ne s'agit pas de ça.

-Ahh.... Bon, je vous écoute !

-Kerry Gacyle est au poste de police. »

 

Blanc.

Que dire ? Je venais de tomber du haut de l'empire state building. Des centaines d'étages d'illusions et de cauchemars qui se détruisent d'une seule phrase. La pensée va alors plus vite que l'action. Que dire, que faire, que ressentir, que regarder, comment agir ? Le silence est instauré. La pendule avance mais le temps s'arrête. Alors, le téléphone se met à parler.

 

« -Amaro ? »

 

L'oreille n'entend pas, le cerveau est trop occupé. Pas de mouvement, juste le silence.

 

« Monsieur Amaro ? Allo ?

-Oui ! Je... oui....

Screenshot-17

-Ca va ?

-Oui... Je... Je veux la voir !

-Vous pourrez la voir si vous le voulez, mais à travers une vitre, vous ne pourrez pas lui parlez, et elle ne vous verra pas.

-Je... Je viens

-Soyez prudent. »

 


      * Kerry *

 

Screenshot-9

Oui, j'ai entendu la porte s'ouvrir. Oui j'ai entendu les pas. Non, non, je ne veux pas me retourner. Je ne veux pas voir que je suis de retour. Il va falloir que je dise quelque chose, que je souris. Pour quoi faire ? De toute manière, c'est inéluctable...

 

« -Kerry.... »

Sa douce voix, une larme manque de m'échapper. Je ferme les yeux, prends une grande inspiration. Bien maman, je vais sourire !

« - Maman !

Screenshot-10

-Ma Kerry, ma petite fille, je suis si heureuse de te voir, j'ai tellement de questions ! »

 

Maman, je n'y répondrais pas.

 

« -Pourquoi n'es-tu pas revenue à la maison, mon cœur ?

Screenshot-12

-J'avais peur... »

 

Non, je ne veux pas te répondre.

 

« -Kerry, est-ce que tu vas bien, tu es si fine... Comment as tu vécu seule ?

-Je....

-Ecoute, je ne devrais pas te bombarder de questions, pardon. »

Screenshot-13

 

Merci maman.

 

« -Ecoutes moi, on a pas beaucoup de temps ! Il va falloir que tu parles au policier. Il faudra que tu lui explique tout. Mais tu ne dois en aucun cas, jamais parler de tes pouvoirs, ni du... du meurtre de Lilith.

-Mais.. Je l'ai tuée.

-Je sais. Mais c'était elle ou toi. Ne dis rien, ment sur sa mort, tu dois sortir d'ici mon cœur.

-...

-Kerry, tu m'entends, on est d'accord ?

Screenshot-14

-...

-Kerry !

-Merci, maman. »

 

Je ne peux pas, je n'aurais pas la force de mentir. Maman.. J'ai tué cette fille, je ne devrais pas être libre. Maman, je suis dangereuse. Maman, je tuerais quelqu'un d'autre si je reviens avec vous, laisse moi repartir maman...

 

« -Parlons d'autre chose, tu as un petit frère, ma chérie ! »

 

Non maman, l'autre Kerry a un petit frère, la Kerry que j'ai tué.

 

« -C'est bien. »

 

Son regard surpris. Elle pensait que j'allais demander son nom ? Non, je m'en fiche. C'est pas mon frère. Mon frère c'est Amaro. Enfin... C'était...

 

« - Kerry, il s'appelle ….

-Maman, j'm'en fiche de son nom. »

 

Screenshot-15

Bouche bée, encore plus surprise ! Bah quoi ? T'y crois pas qu'en plus il va falloir que je m'interesse à leur petite vie ?

« -Colyn. »

Super, t'es contente ?

« -Oooh, Kerry, que t'es-t-il arrivé ?

-... »

 

Et elle me prend dans ses bras. Je me laisse faire. Pourquoi ? J'ai pas envie.... Lâche moi, maman ! Une larme coule sur ma joue. Je me rend compte que je tremble. Lâche moi !! Ca suffit maintenant. Je resserre mon étreinte.

Screenshot-11


Amaro venait d'arriver . Il était dans la salle d'observation, avec le policier. Il ne pouvait pas croire que cette file, squelettique, la peau sur les os, dans ses haillons était sa sœur. Mais il le savait.

 

Screenshot-18

« -Putain.

-Vous êtes Amaro ?

Screenshot-21

-Ouai. »

 

Un premier blanc s'instaura.

 

Screenshot-20

« -Qu'est-ce qu'elles disent ?

-J'en sais rien. J'ai éteint le micro, Kerry refusait de parler. »

 

 

Deuxième blanc. Dans la salle de l'interrogatoire, Kanru et Kerry se prenait dans les bras. Les tremblements de Kerry manquèrent d'arracher une larme à Amaro. Il soupira.

 

« -Bon, bah je crois que je vais aller les rejoindre ! Je vous allume le micro, que vous puissiez nous entendre ! »

 

Sur ce, le policier sortit dans le couloir avant d'entrer dans la salle, derrière la vitre/mirroir. Kanru et sa fille discutait encore.

 

« - … as fait pour te nourrir?

Screenshot-22

-Mesdames, désolé de vous interrompre. La demi heure est terminé, et à présent, j'attends de vous Kerry, que vous m'expliquiez tout ce qui s'est passé. »

 

Kerry jeta un regard désespéré à sa mère. Une nouvelle fois, tout s'embrouillait dans sa tête. Que pouvait-elle faire ? Elle ne savait plus comment mentir.

Screenshot-23

« -Alors... Commençons par cette fête. Voulez-vous vous asseoir ?

-Non.

-Kerry, dit lui ma chérie !

-... Ils m'ont invité pour me ridiculiser. Ils se sont moqués de moi.

Screenshot-24

-Comment ? Comment avez-vous réagit ?

-Je... Je me suis enfuie.

-Comment expliquez vous la mort de Lilith Dayana ?

-Je ne sais pas.

-Vous étiez présente au moment des faits ? »

Screenshot-26

Silence, énième regard avec sa mère.

 

« -....Non.

-Et l'incendie du dépôt-vente ?

-J'avais besoins de matériel pour faire des réparations...

-Et ? Des gens vous dises à l'origine de l'incendie ?

-Je ne sais pas...

 

-Vous ne savez pas quoi ?

-Quelle est l'origine de l'incendie. »

 

L'interrogatoire ne dura pas beaucoup plus longtemps. Le policier en sortit, entraînant avec lui Kanru. Ils rejoignirent Amaro, toujours aussi confus du retour de sa sœur. Alors qu'il discutait dans la salle. Kerry parlait, seule.

 

« -Seule... Non, je ne dois pas, je... Attends. »

 

Sous le regard interloqué de toutes les personnes présentes. Elle se mit à pleurer.

 

« -Mensonge, MENSONGE. Non ! Maman... T'y crois pas, mais t'y crois pas, tu veux sortir ? Je veux sortir... »

 

Le policier fut le premier a rompre le silence.

 

« -Bon, je crois qu'elle n'a pas sa place dans ses murs. Je serais vous, je ferais appelle à un psy. Allez savoir comment ça se passe dans sa tête. »

 

Alors que Kanru hochait la tête, le cri étouffé de Kerry faisait grésiller les hauts parleurs.


 * Amaro *

 

Pendant que maman remplissait les papiers administratifs, je suis rentré. Je sais franch'ment pas comment me positionner là. C'est plus ma Kerry. Elle est folle. Totalement folle. Je suis heureux qu'elle soit en vie, vraiment, mais putain.... Là je pige pas trop c'qui s'passe ! Tiens ? C'est quoi ça ? Ah, la voiture de maman, elles arrivent. Je vais les attendre dans l'entrée.

Putain, je pensais pas que je serais aussi stressé de revoir ma sœur. Merde à la fin. La porte s'ouvre !

 

Screenshot-28

« -Kerry !

-A... Amaro ! »

retrouvailles

Là, juste l'espace d'une demi seconde, j'ai pas trop compris ce qui s'était passé. Plus de doute, c'était elle. C'était ma Kanru. Elle était pas folle, elle était effrayé, traumatisé. Et même si elle était barjot, je m'en tapais royalement ! MA Kerry, un point c'est tout. Je l'ai prise dans mes bras. Elle n'a pas lutté, au contraire. Pourtant, je sentais bien qu'elle avait envie de fuir. Après tout, c'est ma petite sœur !

Screenshot-57 On a même réussi à faire pleurer maman! M'enfin, c'était pas une grande surprise!

Dans la soirée, elle s'était refaite un look. Enfin, un vrai look je veux dire.

Screenshot-58

Y a pas à dire, je la préfère comme ça ma sœurette !

Très vite, il a fallu qu'elle accepte la nouvelle réalité, et ça, à coup sûr, c'était pas facile facile. Maman et Tibor n'étaient plus ensemble, donc Colyn vivait une semaine sur deux chez lui. D'ailleurs ça arrangeait Kerry, parce qu'elle passait ses journées à ignorer son existence. Moi même, j'avais pas encore totalement ré-emménagé à la villa, parce que j'allais souvent chez Tibor, voir Vénus, et ça non plus, elle aimait pas trop Kerry. Elle avait pas repris les cours, et elle refusait de voir un psy. En plus, elle faisait beaucoup de cauchemars, c'était dingue !

Deux jours après son retour, Vénus était venue à la maison, pour la revoir. 

Screenshot-60

Pendant tout le repas, Kerry a boudé son assiette ainsi que toute les discussions. Lorsque Vénus a maladroitement posé une question sur sa disparition, j'ai senti que Kerry allait s'énerver, alors je me suis levé et je l'ai entraînée avec moi dans l'entrée.

 

« -Ca va pas, kerry ?

-si. Je crois qu'elle aussi elle va mourir, parce que je suis énervée. Ca ira mieux après »

 

Cette fois c'est moi qui suis énervé. Plus fort que moi, je lui ai mis une baffe. Elle m'a regardé avec les yeux les plus ronds du monde. Elle était... Jalouse ?

 

« -T'as pas l'droit de me frapper !

-Non, mais t'as pas le droit de tuer Venus ! Ni d'être jalouse d'elle.

-Jalouse, ahah, mais laisse moi rire ! T'y crois pas !

-Laisse tomber, ça te tente un karaoké ? »

 

Bingo, ça l'a calmé d'un coup, comme si elle avait oublié tout ce qui c'était passé avant. Puis y a pas à dire, ça faisait du bien de chanter avec elle a nouveau.

Screenshot-63

 

 


 

       * Kerry *

 

Le silence, tout est plongé dans l'obscurité. Une flamme au loin, quelque chose brûle. Non, attendez, la flamme devient chevelure. Une belle chevelure blonde aux yeux noirs et au rire effrayant. Lilith. Le rire devient cri, le silence devient bruit. Il se met à pleuvoir, le tonnerre déchire l'aire. Je suis entourée de silhouettes, sauf les dents trop blanches de leur bouche, elles sont plongées dans le noir. Elles rient, elles rient en me regardant, elles se moquent de moi. Le policier, la fille de l'école, avec les cheveux rouges, tous ! Je plaque mes mains sur mes oreilles, je pleurs, je cris.

 

« -AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !! Ahhh, ahhh, ahhh, ahhh »

 

La voix reste bloquée, j'hallète. C'était quoi ça, pourquoi c'est dans ma tête ça, pourquoi ?

J'ouvre les yeux, je suis tombée par terre, j'avais pas encore remarqué. J'ai réveillé Amaro, mince ! Maintenant, il va vouloir que je lui raconte.

Screenshot-65

 

 

« -Ahhh, ahhh, ahahahhh, ahahah »

 

L'halètement se mue en rire. un rire cynique, mais bien réel. Je regarde Amaro.

 

« -Quoi ?

-Ca va ?

-Ouais. »

 

Screenshot-66

Je reprend mon souffle. Amaro vient s'asseoir à côté de moi.

 

« -T'as fait un cauchemar ?

-Naaan, sans déc' ! eh !

-raconte ?

-Nah. »

 

Joue pas à ça, Amaro, joue pas à rentrer dans ma tête. Ca te plairait pas de voir en face que je suis une meurtrière, hein !

 

« - Bon, et si tu me racontais ?

-Ahah, nan, t'y cr..

-« T'y crois pas », je la connais celle là, tu répètes ça en boucle. Arrête de te cacher de nous Kerry, il faudra bien que tu nous parles un jour ou l'autre ! »

 

Le retour du silence. C'est bien le silence, c'est apaisant. C'est ça le vrai son de la vie, celui qui te fait réaliser que t'es pas encore morte. Que tu n'as pas besoins d'occuper l'espace sonore pour exister. Regarde Amaro, je suis là, je te parle pas, mais je suis là. Et toi aussi.

 

« - Alors je ne veux plus jamais parler.

-Le silence, c'est pas une solution, ça te f'rais du bien de parler.

-T'as pas entendu ce que j'ai... »

 

Non, il a pas entendu, je pensais juste.

 

« -Quoi ?

-Non, rien. »

 

Allez, va dormir Amaro, je veux pas parler. Je te dirais rien.

 

« -J'ai tué Lilith. »

 

Voilà, tu sais, bonne nuit à demain !

 

« -Et après ?

-hein ?

-bah après ?

-Après, je me suis barrée.

-s'il te plaît, Kerry, moi j'ai besoins de savoir. »

 

Mais je veux pas te raconter !! Pourquoi je pleurs moi ?

 

« -Lilith m'a menacée, elle voulait que je reste seule, pour toujours. Et puis je me souviens plus trop, mais je l'ai balancé contre le mur, avec les pouvoirs, et elle est morte. Alors je suis partie en courant. J'ai fait le tour de la ville. »

 

C'était ma faute.

 

 

Screenshot-206a

« - Le lendemain, je suis retournée à l'ancienne gare. Y avait pu rien. Lilith avait été emportée, alors je suis montée dans les anciens bureaux. Y avait encore des meubles, alors j'y suis restée. J'ai commencé à faire le ménage, là bas, pour y vivre. 

Screenshot-208

Mais j'avais rien à manger, et j'avais faim. J'ai aussi trouvé des vieux vêtements.

Screenshot-210

 C'est comme si ils dataient de la préhistoire. En plus de tout le reste, Lilith m'avait blessée au coude, et à la cheville. Le coude à guéri vite. Mais pas la cheville.

Screenshot-233a

J'ai appris à vivre seule. J'avais des plantations de légumes, je cuisinais, bricolais. Il faisait souvent très froid dans la vieille gare. Et il y avait toujours le silence. C'était bien. Le froid et le silence. En plus, je savais pas trop bien tout sur ce qui c'était passé, et je le sais toujours pas en faite. Hind a tué papi, maman a tué Hind. Lilith a tué Kerry et j'ai tué Hind.

-Lilith a tué Kerry ?

-C'est ça. L'ancienne Kerry.

-Alors t'es pas Kerry toi ?

-Si, mais pas la même.

-Si tu es quelqu'un d'autre tu devrais pas t'appeler pareil ! »

 

Il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, en me faisant un clin d'oeil.

 

« -Quand je sortais, je disais que je m'appelais Kelly. Des fois je vendais mes légumes. Alors je prenais le bus.

Screenshot-232

 Je rendais aussi des petits services. Réparer un évier, une voiture... J'aimais pas sortir. Mais c'était mieux à la vieille gare. Personne ne venait, tout le monde pensait que c'était hanté. 

Screenshot-238

Mais c'était moi le fantôme de la gare. J'ai volé beaucoup de livres.

Screenshot-250

 Je dansais dans le hall, et je m'occupais de mon potager, parfois le potager de la ville aussi.

Screenshot-246

Une fois je t'ai vu. Je suis allée voir au parc. Tu étais là, et y avait ta Venus, alors je suis partie.

Après j'ai eu besoins de de réparer ma douche, il me fallait un nouveau marteau. J'avais cassé le mien. Alors je suis allée voir au dépôt vente. Y avait une des filles de la soirée de la gare, et j'avais peur, très peur, et elle m'a reconnu, elle a crié mon nom, elle a dit que je l'avais tué.. Puis je me rappel plus, 

Screenshot-307

je sais juste que après, j'étais dans la rue, y avait l'incendie, il y avait des cris partout, des sirènes, et puis la police. Et maman, et là et puis c'est tout !

-Kerry, tu...

-Shhht »

 

Laisse moi le silence, un peu, laisse le silence avant de parler. Je veux pas t'écouter encore. Maintenant que tu as ce que tu voulais, donne moi ce que je veux.

 

« -C'est fini maintenant. »

 

3 mots avant le silence, presque agréable, presque un avant-goût de ce qui m'attendait. Irritable, mais agréable. Et il me prit dans ses bras, tendrement. Mon frère. Lui, moi, et le silence.

 

 



Et voilà pour cette trilogie ^^ Pas de panique, la suite arrive... Bientot... Je suppose... Ou plus tard!

Enfin voilà, la photo de l'incendie, c'était pour vous prouver que oui, j'avais vraiment déclenché un incendie dans le dépot vente (d'ailleurs, si vous regardez bien les photos, vous y verrez la famille Smith-Gacyle, dont mon simself :D ) Je crois que ça à tué certains habitants de ma ville par ailleurs...oups!

Ensuite, la photo de la gare hantée, regardez la de près, vous y verrez une silhouette à la fenêtre... ahah ^^ 

Vous voyez que je me suis beaucoup amusée avec les montages photos! La suite sera toujours sous la forme d'histoire, on en a pas finit avec Kerry! Juste pour rappel, elle est déscolarisée, isolée, et chtarbée (Non non, ça vire pas en cacahuète du tout le challenge, là, dutoudutou!!!  x) )

J'attends toujours des propositions de noms, pour la villa, j'aime vraiment bien l'idée de la nommer. Après tout, c'est le personnage le plus récurent du challenge! J'ai pensé à Pandore, ou a divers trucs dans ce style, j'aime pouvoir trouver des liens entre les noms et les histoires! (si vous en doutez, rappelez vous que Amaro et Kerry ça veut dire "noir", et qu'ils sont les enfants de... La Faucheuse!). J'attends vos idées! :D

Voilà voilà, C'était Olivia qui vous salut! :D